3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 18:15

Olga et moi, c'est une longue histoire... Je l'ai tricoté en 8 ans, en 1 an, en 6 ans, en 2 ans (toujours en gris). Olga, c'est aussi une rencontre avec Hélène Magnusson pour un cours de tricot, notre merveilleux voyage à cinq en Islande et une illustration publiée dans un beau projet de livre de l'Avent...

C'est dire si j'étais contente de ressortir un de ces gilets pour que mon petit loulou puisse le porter (le 2 ans, ça fait un moment qu'il est trop petit). Et là, vision d'horreur : trois des gilets Olga avaient été oubliés sur un porte-manteau, bien empilés l'un au dessus de l'autre... et des mites s'étaient installées dedans !!! C'est ma première expérience avec des mites depuis tout le temps que je tricote - visiblement, entre de la laine islandaise et la laine synthétique Phildar, elles n'hésitent pas longtemps.

Bref, gilets massacrés... après avoir jeté mes gilets puis tout lavé / passé au congélateur (pour tuer les œufs), il ne restait plus que le premier Olga, celui en 8 ans. J'ai commandé de quoi en faire un nouveau, en 6 ans, pour mon loulou - mêmes couleurs, le même quoi, histoire de consoler mon petit cœur de tricoteuse et mon loulou tout dépité qui voulait "le même tout pareil exactement". J'ai tenté un essayage du 8 ans sur ma miss Choupinette (qui le mettait à la rentrée) : un peu petit. Mais il était parfait pour son frère. J'ai donc changé mon fusil d'épaule, comme on dit : après toutes ces (més)aventures, donc, j'ai pris ma laine et tricoté un gilet Olga... en 12 ans.

Olga forever
Olga forever
Olga forever

On retrouve tous les détails qui me plaisent tant dans ce modèle : le motif jacquard, ton sur ton en bas du gilet et des manches et plus marqué sur les épaules et la capuche ; la capuche ; la bordure crochetée ; le bas des manches et du corps qui roulotte...

Olga forever
Olga forever
Olga forever
Olga forever
Olga forever
Olga forever
Olga forever

Je suis toute fière du grafting du haut de la capuche, il ne se voit presque pas !

Olga forever

Cette fois, je n'ai pas tardé pour faire le steek (pour les curieuses, j'ai parlé de cette technique ), seul l'achat de la fermeture éclair aura retardé les finitions ! Je l'achète toujours une fois que j'ai tout fini, j'ai eu une surprise la seule fois où je l'avais fait avant (j'avais mal mesuré la hauteur, ou alors elle avait changé au moment de la découpe ?).

La fermeture a été cousue pendant une journée d'école, ce qui a permis à ma miss de découvrir son gilet en rentrant...

Olga forever

Il sera parfait pour les soirées fraîches du camp scout (s'il y en a), pour la rentrée et l'hiver prochain - Olga est un modèle qui grandit avec l'enfant, testé et validé quatre fois !

Olga forever

Je l'ai fini il y a quelques semaines déjà mais aujourd'hui, est-ce que ce n'est pas le moment idéal pour le montrer, à quelques minutes du match France-Islande ? :P

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot Islande
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 07:57

Le mur, Winterfel, la garde de nuit... et si c'était le moment de vous montrer le pull tricoté pour mon homme l'hiver dernier ? (et puis, si on regarde dehors, aujourd'hui... on s'y croirait presque, brr...)

Árni

En fait de pull, il s'agit d'un gilet : le modèle Árni du livre Knitting with icelandic wool (en anglais), qui reprend toute une sélection de modèles d'Istex tricotés en laine islandaise. Vous pouvez donc en trouver certains dans des revues, certains ont été mis en ligne gratuitement (comme Aftur, rendu célèbre par Scarlett Johansson, que vous pouvez trouver ici). Vous pouvez trouver ce livre chez Laine et Tricot s'il vous intéresse - je vais faire ma snob, j'ai rapporté le mien d'Islande lors de notre merveilleux voyage, en 2012 (avec "quelques" pelotes de laine qui ont demandé l'achat d'une valise supplémentaire, hum hum...).

Mais revenons à Árni. Je n'avais encore jamais tricoté pour mon homme (le pauvre). Et là, à l'automne dernier, dans un élan d'enthousiasme (ou d'inconscience), je me suis dit "un pull en XL ? même pas peur !" Nous avons choisi le modèle ensemble et le dégradé de gris était tellement sublime que je ne pouvais pas imaginer choisir d'autres coloris... tant pis pour l'originalité. Pour avoir exactement les coloris du modèle, j'ai commandé ma laine directement en Islande, à Tricoteuse d'Islande - un colis qui vient de là-bas, c'est déjà un petit goût de voyage...

Pour mettre toutes les chances de mon côté, je l'ai tricoté en top-down (en "lisant les explications à l'envers", c'est à dire en montant le nombre de mailles à rabattre pour le col, puis en faisant des augmentations au lieu des diminutions, etc). Comme ça, j'ai pu lui essayer au fur et à mesure. Même comme ça, et en faisant un échantillon, j'ai eu un peu peur qu'il soit trop petit : j'ai trop serré mon jacquard au début (depuis, je travaille mon jacquard en rond avec assiduité). Et puis finalement... il lui va. Et il en est content. Ouf !

Árni
Árni
Árni
Árni
Árni

Le seul "défaut" de ce gilet : il est très très chaud. Il aurait fallu un hiver plus froid pour qu'il soit davantage porté mais les températures n'ont pas chuté tant que ça - et pour la première fois depuis des années (depuis 2009 pour être précis, avec une exception notable à l'hiver 2010), nous n'avons (presque) pas eu de problème de chauffage et il faisait plus de 15° dans la maison. J'avoue que c'était plutôt agréable... mais pas un temps à gilet islandais pour homme, apparemment !

Sur les photos, vous pouvez voir que j'ai tenté un rabattage de mailles super élastique pour les manches, qui n'était pas forcément nécessaire en fait... mais j'aime plutôt bien le rendu.
Et on ne dira jamais assez la beauté de cette laine, ses couleurs lumineuses (même le noir !), son duveteux... même si c'est vrai, elle gratte un peu (mais moi, ça ne me dérange pas et les enfants la trouvent même douce, alors...). Et puis... elle est bien chaude. :P

... et vous savez quoi ? J'ai encore d'autres tricots d'hiver à vous montrer. Mais le printemps va peut-être s'installer pour de vrai, non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot
commenter cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 10:53

C'est l'histoire d'un petit garçon, qui voulait une longue longue écharpe comme sa grande sœur, et de sa maman, qui avait envie de lui faire plaisir. Un petit tour dans le placard à laine pour voir ce qu'il restait et dont la douceur conviendrait à un petit cou, un petit tour sur Ravelry pour trouver le modèle d'écharpe qui serait joli et agréable à tricoter, et c'était parti.

Pas longtemps. Parce qu'au bout de quelques centimètres, c'était de plus en plus difficile de ne pas le voir : cette jolie laine et ce joli modèle n'étaient pas faits pour s'entendre. Alors passer des heures pour un résultat... à peine moyen ? Ce serait dommage. J'ai donc défait mes mailles et je suis retournée sur internet (la maman qui tricote, c'est moi, vous l'aviez deviné, n'est-ce pas ?).

J'ai commencé par me poser LA bonne question : qu'est-ce que j'avais envie de tricoter ? Réponse simple : un modèle de Knitty. Des années que je regarde ce superbe magazine en ligne de tricot, qui regorge de modèles gratuits, dans lequel des designers comme Ysolda Teague ou Stephen West ont fait leurs débuts. Si seulement je pouvais trouver un modèle d'écharpe qui plaise à mon loulou, à ma laine... et à moi tant qu'à faire ?

Et là, coup de cœur, dans ma rubrique préférée en plus, "stiches in time", qui réinterprète d'anciens modèles de tricot. Le coup de cœur n'est pas une écharpe mais un col (collar en anglais, snood en français mais j'ai envie de le traduire littéralement, c'est plus vintage, non ?). Et comme j'ai le loulou le plus adorable du monde... il a aimé le modèle aussi.

Après un tricot-bonheur de bout en bout, voici "le col en plaid de la princesse Franklin."

Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar

Étonnant, comme rendu, non ?

Cette technique "plaid" si originale est celle d'un modèle de 1940 intitulé Princess Mary Plaid. Modernisé par Franklin Habit, cela donne donc un col moderne et très amusant à faire, le genre de modèle où on s'arrête toutes les trois minutes pour dire "c'est beau, quand même" (c'est là que je précise que mon mari est un saint qui est capable de supporter avec le sourire ce genre de remarques des centaines de fois).

Tout est raconté avec un humour que j'adore dans l'article de Knitty, en anglais. Mais si vous êtes fâchés avec la langue de Shakespeare, ou si vous avez juste envie de savoir comment j'ai procédé, voici la petite histoire !

Le choix de la laine : je voulais faire avec ce que j'avais dans mon placard, une jolie laine mérinos de la Filature du Valgaudemar que j'ai beaucoup utilisée pour du jacquard islandais et dont il me reste un bel éventail de couleur. Ils ont changé leur gamme de coloris (zut) mais j'imagine que la qualité de la laine doit être la même : très douce, gonflante et même un peu duveteuse, avec une légère tendance à boulocher, parfaite pour du jacquard avec ses couleurs vives mais pas pour un point texturé (comme ma première tentative). Ses couleurs bien vives et contrastées et sa douceur la rendaient idéale pour ce projet.

Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar

Le choix des couleurs : j'avais du choix dans mon placard... j'en ai profité ! Et j'ai choisi avec le loulou (la moindre des choses après le changement de l'écharpe en col).

Il y a 5 couleurs dans le modèle. D'abord la couleur principale (C1) : vert pour le Princess Mary Plaid, violet pour Franklin, moi j'ai pris du bleu roi parce que j'adore cette couleur (et qu'il m'en restait trois pelotes).

Ensuite, il faut une couleur sombre (C2) qui tranche avec le couleur principale : noir dans la version Princess Mary, marron foncé dans la version Franklin, bleu marine pour moi (parce que ça plaisait à mon loulou... de toute façon, mon reste de noir a été transformé en cheveux de sorcière par les PS de l'an dernier, la chevelure de sorcière la plus douce du monde !).

Troisième couleur : une couleur claire (C3). Là, Franklin choisit du beige, Princess Mary du blanc... j'avais du blanc et du bleu ciel et le loulou a été catégorique : bleu ciel.

Couleur vive en C4, ou plutôt comme expliqué dans le modèle "une couleur intense et puissante" : rouge pour le Princess Mary et bleu roi pour Franklin. J'ai choisi du rouge dont j'adore le contraste avec le bleu roi.

Enfin, la petite touche de folie, celle qui va ressortir et pimenter l'ensemble. Voici comment Franklin Habit conseille de la choisir : vous demandez conseil et si on vous répond "euh, cette drôle de couleur, ça va pas du tout, tu devrais la remettre sur l'étagère", c'est que c'est la bonne ! Canari pour Princess Mary, moutarde pour lui... et jaune vif pour moi. Sur du bleu roi, il n'y a pas à dire, ça se voit.

Princess Franklin Plaid Collar

La réalisation : cet effet plaid s'obtient de manière étonnamment simple. Côté tricot, ce sont des rayures en point mousse. Mon échantillon (aiguilles 4) me donnait 24m pour 10cm alors qu'il en aurait fallu 32 (en aiguilles 2.75). Je n'ai pas voulu tricoter plus serré parce que le résultat me plaisait en aiguilles 4, j'ai donc fait une règle de trois et monté 56m au lieu de 74. Pour la longueur, je me suis fiée aux mesures du modèle et j'ai donc tricoté 20.5 inches très précisément (52 cm), soit un peu plus de trois répétitions des rayures. Comme j'avais des rangs à rajouter, je me suis arrangée pour faire une rayure rouge de plus et quelques rangs de bleu parce que je trouvais ça joli ! A refaire, j'aurais fait attention à obtenir un nombre pair de barres de point mousse pour faciliter le tissage.

J'ai monté mes mailles avec un montage provisoire au crochet puis fermé par un grafting... on pourrait faire une couture aussi mais j'ai suivi les conseils du modèle pour avoir quelque chose d'invisible (et aucune couture à l'intérieur).

Princess Franklin Plaid Collar

On va pas se mentir : si vous détestez rentrer des fils, évitez ce modèle absolument. Parce qu'il y a quelques fils à rentrer, tout de même...

Princess Franklin Plaid Collar

Mais avec de la patience, on y arrive.

Princess Franklin Plaid Collar

(en vrai, j'aime pas rentrer les fils non plus mais j'ai fini par y trouver un certain plaisir, comme quoi, tout arrive !).

Après commence la partie vraiment rigolote : le tissage tout autour dans chacune des 56 "colonnes de maille", une boucle de point mousse sur deux, en alternant.

Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar

Le col rayé se transforme en col plaid... c'est beau !

Attention en tissant à bien étirer légèrement le col après chaque fil. Une fois tissé, le col ne sera plus extensible... il faut que la tête passe ! Pour plus de sécurité, j'ai vérifié de temps en temps que je pouvais toujours le passer moi-même, en tout cas avant de rentrer des fils (histoire de pouvoir desserrer si besoin).

Parce que bien sûr, ça fait plein de fils à rentrer sur l'envers (je l'avais dit, il faut pas avoir peur de rentrer les fils). Sur l'envers, je trouve que ça reste joli, en tout cas raisonnablement propre. D'ailleurs, Franklin Habit conseille de commencer chaque rang de tissage à un endroit différent pour ne pas faire d'épaisseur ; moi, je suis partie à chaque fois d'une rayure de la couleur correspondante et j'ai rentré les fils comme montré dans In the loop, j'ai pensé que cette méthode préserverait (un peu) l'élasticité. Cette méthode est très discrète... mais on la voit bien sur le jaune (forcément, vu qu'il n'y a pas de jaune dans les rayures tricotées). C'est joli quand même, non ?

Princess Franklin Plaid Collar

Après ce tricotissage, j'étais toute fière mardi de pouvoir donner son col à mon petit loulou. Cela ne pouvait pas mieux tomber avec ce temps plutôt tempétueux.

Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar
Princess Franklin Plaid Collar

Il ne le quitte plus et j'ai l'impression qu'il le montre à tous les adultes qu'il croise, et même à ses copains de GS (je sais pas si ça les intéresse beaucoup, par contre ?).

Je suis vraiment fan de ce col sur lui ; je trouve qu'en plus, il va tellement bien avec son nouveau bonnet (que je vous ai pas montré, d'ailleurs). Et il devrait lui aller longtemps... tant qu'il a pas la tête plus grosse que moi, en fait ! :P

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot
commenter cet article
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 11:00

J'avoue tout : je regarde Les reines du shopping (donc je suis une vraie fille, finalement ! :P ). Et même, des fois, je la regarde avec mes deux miss de 10 et 8 ans, qui ne sont jamais à court de commentaires pertinents sur comment "donner ou touche de peps" ou "éviter le fashion faux-pas."

Alors, vous imaginez, au moment de finir le gilet de ma grande miss (laine et modèle choisis par elle-même), quand je me suis installée devant mon écran pour finir de l'assembler en regardant l'émission en replay et que j'ai découvert le thème de la semaine...

"Elégante et brillante".

Si ma miss est pas magnifaïque avec ça...

 

Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)

Pour briller, ça brille. La laine est la Phil Strass Light de Phildar, modèle de Phildar aussi, issu du catalogue enfant Pitchoun n°95, qui me plait tellement que j'ai même pris le temps de le recouvrir histoire de le garder en bon état très très longtemps (modèles du 2 au 16 ans, garçons et filles, une bonne base avec un peu tous les styles !).

Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)

Un modèle tout simple ; ce qui fait tout, c'est la laine bien sûr, duveteuse avec des fils brillants, d'une couleur dorée un peu "or blanc", très changeante à la lumière. Effet magique assuré...

Le modèle se tricote à plat puis on assemble les morceaux, avec une technique chère à Phildar pour l'encolure, tricotée à part et cousue ensuite à petits points. C'est minutieux, ça prend du temps mais le résultat est tellement propre ensuite.

Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)

J'ai retrouvé mes aiguilles 4 droites en bambou, celles sur lesquelles j'ai tricoté mon premier pull (il y a 9 ans !) et plus tard les pulls en jacquard islandais comme le fameux "pull très difficile" (de son nom officiel) - en vrai, le pull se tricote en 3.5. En général, il me faut une taille d'aiguille au dessus ; là, mon échantillon en 4 me plaisait comme épaisseur et donnait un gilet un peu plus grand que le modèle... je suis partie là-dessus pour avoir un "grand 12/14 ans".

La laine se tricote bien mais se détricote beaucoup moins bien. J'ai eu l'idée farfelue de détricoter le début des emmanchures où j'avais fait une erreur, ça a failli virer à la catastrophe, heureusement que j'ai pu rattraper ça (moralité : toujours être attentif quand on rabat des mailles).

Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)

Pour continuer sur les détails techniques : les boutonnières. Le modèle prévoit de les ouvrir après-coup, une technique que je n'ai jamais utilisée et qui me laisse un peu dubitative. J'ai préféré les faire "classiquement", comme je sais faire, en faisant un jeté/deux mailles ensemble (si ça vous parle pas, vous me dites). Mais comment placer ces boutonnières ?

J'ai trouvé une astuce.

Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)

J'ai tricoté une première bande de boutonnage (celle sur laquelle seraient fixés les boutons), j'ai cousu les différentes parties du gilet (dos, devants, corps, encolure) puis j'ai cousu cette première bande de boutonnage. J'avais donc mon gilet "presque complet", bande de boutonnage d'un côté, je pouvais repérer l'emplacement de boutons.

J'ai marqué chaque emplacement par un petit brin d'un fil contrastant (tout fin, en coton bien lisse pour l'enlever facilement ensuite). Puis, il suffisait de compter les rangs (sur des côtes, facile) et de former mes boutonnières sur la seconde bande de boutonnage espacés du nombre de mailles correspondant.

Petit bonus : au moment de coudre les boutons, tout est bien repéré, c'est beaucoup plus simple pour terminer. J'ai positionné mon gilet les deux demi-devants bien en face et placé une épingle en regard de chaque emplacement de bouton. Puis j'ai placé ma seconde bande de boutonnage (celle avec les boutonnières), chaque boutonnière bien en face de chaque épingle et j'ai tout cousu à petits points (méthode Phildar, ça se mérite, une bande de boutonnage).

Enfin, il n'y avait plus qu'à coudre les boutons aux endroits repérés par les brins !

J'ai essayé d'expliquer ça clairement, j'espère que vous aurez compris l'idée, en tout cas, j'ai pu avoir de belles finitions comme ça !

Et porté, alors, ça donne quoi, ce gilet ?

Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)
Elégante et brillante (avec petite asctuce boutonnière)

Il convient bien à la désinvolture chic d'une miss de 10 ans et des poussières ! Le "grand 12/14 ans" est un peu grand comme je voulais, pour une miss qui met du 12 ans du commerce (pas e grosse surprise de taille donc, les adeptes des modèles Phildar comprendront pourquoi je le précise, je me souviens de mon premier pull en 2 ans qui devait être l'équivalent d'un 4 ans !).

Et ce pull a reçu le compliment ultime par une amie : "on dirait un modèle de chez Petit Bateau". Comme référence, elle ne pouvait pas me faire plus plaisir ! :)

(si vous suivez les Reines du shopping, vous devez vous dire que le thème Elégante et brillante, ça date un peu... le gilet aussi ! il a été terminé en septembre, presque à temps pour la rentrée... j'ai plus tricoté que blogué alors ce ne sera sans doute pas le seul à être montré avec un peu/beaucoup de décalage !)

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot
commenter cet article
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 07:54

Un ouvrage de fée, ou d'elfe...

Une dentelle d'araignée...

Ce modèle est incroyable.

Féérique
Féérique
Féérique

Il y a un an, je me lançai, un peu (beaucoup) inconsciente, dans un modèle de dentelle islandaise, Alla. Je l'avais prévu pour ma grande miss, en XXXS, en me disant que peut-être, j'en ferai un autre pour moi après.

Elle a choisi la couleur (fil Câlin de Fonty, en bleu marine) - exactement celle que je voulais faire pour moi.

Il y a des erreurs, des démarrages, des redémarrages, beaucoup d'anneaux marqueurs, de la patience. Mais l'émerveillement de voir le motif se déployer petit à petit.

On m'aurait dit que je tricoterais un jour en aiguille 2.5 (et que j'aimerais ça !)...

En juillet, le gilet était tricoté et bloqué.

Féérique
Féérique
Féérique
Féérique
Féérique
Féérique

Et moi complètement sous le charme.

Pour une raison mystérieuse, l'échantillon tombait juste mais le gilet s'est révélé beaucoup (beaucoup) plus grand que prévu. En fait, un XS...

Ma taille !

Féérique
Féérique
Féérique
Féérique

Alors...

Ben non, je lui ai pas piqué (si c'est pas de l'amour maternel, ça !). Et je suis plutôt contente de me dire qu'elle pourra le porter longtemps (à vie ?), parce que ce n'est pas vraiment le genre de gilet à porter tous les jours pour monter dans les arbres.

Par contre.. j'en ferai bien un autre cette année... même taille, même couleur... mais pour moi !

 

(photos prises cet été, il fait chaud ici mais quand même ! ;) )

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot
commenter cet article
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 11:38
Les affreux chandails de Lester

Amie tricoteuse, présente tes respects à Cousine Clara, "la tricoteuse étonnamment rapide." Cousine Clara nous bat toutes, et de loin : non seulement elle peut tricoter en une soirée un pull taille enfant (quand elle ne veille pas tard) mais il ne s'agit que de créations uniques avec patron maison.

Les affreux chandails de Lester

Des modèles peut-être un peu trop uniques.

Les affreux chandails de Lester

..."à la fois ratatinés et pendants, troués là où il ne faut pas et fermé là où ils devraient être troués..."

Quel bonheur de langue, cet album ! Et quel bonheur tout court. Il est drôle, à la fois simple et original, avec une petite touche de folie et si joliment écrit...

Pour le pauvre Lester, bien sûr, c'est beaucoup moins le bonheur ; ses pulls ont beau disparaître chaque jour (détruits par la tondeuse à gazon ou attaqués par des autruches), Cousine Clara ressort aussitôt ses aiguilles.

Je crois que mon image préférée, c'est quand Cousine Clara veille tard pour tricoter.

Les affreux chandails de Lester

Franchement, amie tricoteuse... respect, là...

Je vous laisse découvrir la conclusion de l'album, pleine de malice et de fantaisie elle-aussi...

Une question subsiste, quand même. L'amie qui me l'a prêté m'a dit : "quand j'ai vu cet album, j'ai tout de suite pensé à toi". Je comprends pas pourquoi, vraiment... :P

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot Albums jeunesse
commenter cet article
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 10:01

Petites décos de l'Avent, faites en écoutant des chants de Noël...

Déco de l'Avent

Je vous présente notre sapin-calendrier de l'Avent, auquel nous ajoutons une déco par jour pour aller jusqu'à Noël - nous sommes 5, avec 5 décos fabriquées chacun, on devrait être bons ! (c'est l'idée générale, on est pas strict strict non plus !)

Vous reconnaissez la structure ? c'est le "sapin original" que j'ai vu passer tous les jours pendant un mois sur Pinterest. ;) Il a été réalisé à six mains avec mon papa et mon homme, joli moment pour entrer dans l'Avent...

Déco de l'Avent

Petit zoom sur les décorations (il en manque deux, j'avoue, mais on va rattraper ça bientôt !).

Déco de l'Avent

L'étoile a été réalisée par ma miss de 8 ans d'après un tuto trouvé sur Pinterest.

Déco de l'Avent

Un renne au nez rouge en perles Hama (modèle trouvé sur Pinterest aussi) fait par mon loulou de 5 ans.

Un grelot pour l'enfant au grelot (je voudrais en mettre un second pour le Boreal express).

Des feuilles dorées d'après la feuille de Paloma la colombe.

Un "flocon de neige" fait par ma miss de 8 ans fan d'origami (seul un bras dans le plâtre a pu freiner sa productivité !).

Déco de l'Avent

Un sablé de Noël cuisiné par le papa.

Un autre renne fait par ma grande miss de 10 ans.

Une déco brodée-bricolée, inspirée par un livre de patchwork prêté par une amie.

Déco de l'Avent

Une déco en chocolat, prix du concours de dessin du camion de pizza (!).

Un petit champignon fait par mon loulou en PS.

Une chaussette de Noël tricotée grâce à un tuto gratuit sur Ravelry.

Déco de l'Avent

Une déco (pleine de papillottes) faite par la mistinguet de 8 ans à l'école (très créative décidément).

Déco de l'Avent

Et encore une chaussette !

(... j'ai d'autres idées pour continuer, il n'y a plus qu'à !)

L'autre déco que j'aime beaucoup est toute simple mais elle me rappelle les chansons de Noël que j'adore...

Déco de l'Avent
Déco de l'Avent
Déco de l'Avent

Des modèles trouvés sur Pinterest, un feutre "effet craie" blanc (je sais pas comment ça s'appelle, ça sert à écrire les menus sur les ardoises des restaurants, vous voyez ce que je veux dire ?), on scotche le modèle de l'autre côté de la vitre et on suit le guide.

J'ai eu un peu de mal avec mon feutre, visiblement un peu trop vieux (je me souviens plus quand je l'ai acheté mais ça fait plusieurs années quand même !).

Déco de l'Avent
Déco de l'Avent

Dès que je trouve un autre feutre, je continue sur les autres fenêtres de la maison !

D'ailleurs, vous les (re)connaissez, ces chansons de Noël ?

Déco de l'Avent

Enfin, traditions mêlées, les lentilles qu'on plante pour la Sainte-Barbe dans ma famille (tradition de Provence) voisinent avec les jacinthes que ma belle-mère a l'habitude de mettre à cette période, chez elle, du côté de Lille.

Entre les deux, la lumière de Bethléem, symbole de paix ramené par notre grande jeannette de 10 ans.

J'aime que notre maison soit décorée avec les pensées, les attentions et les rêves de chacun de ses membres... une déco qui se poursuivra tous ensemble, pendant les vacances !

(avec cet article, je participe au défi de l'Avent organisé par Cam et Drey,
les fées aux 10000 idées !)

Partager cet article

Repost 0
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 09:51

Des petites choses tricotées il y a plus d'un an (!) et portées, reportées pendant tout l'hiver... Je ne les avais pas montrées ici mais avec décembre qui commence, ça pourrait faire de bonnes idées de cadeaux ?

Les deux patrons sont gratuits en anglais (ils restent très simples à comprendre et éventuellement, je peux vous donner un petit coup de pouce si vous êtes bloqués ;) ).

Petites choses tricotées
Petites choses tricotées

Tout d'abord, Graham, bonnet un peu slouch au joli point fantaisie, tricoté pour aller avec l'écharpe du voleur de magie et ses fameux trous de serrure.

Ce bonnet peut être porté dans les deux sens, parce que le point est aussi joli sur l'endroit que sur l'envers ! De fait, ma miss l'a plus porté sur l'envers que sur l'endroit.

Petites choses tricotées

Tricoté en Cascade 220, comme l'écharpe. Avec le recul, je peux vous dire que cette laine n'a pas bougé, en plus d'être agréable à tricoter elle ne bouloche pas et tient bien dans le temps. (Quel dommage qu'elle soit fabriquée en Chine et pas un peu plus près, j'en aurais bien fait une de mes laines préférées...)

Petites choses tricotées

Ensuite, Braidheart, aux torsades complètement addictives (vous savez, quand vous vous dites "encore un rang pour finir le motif, oh allez, je commence le second, oh et puis je peux le finir là, encore un petit rang et je vais me coucher..." - enfin, vous voyez !).

Fascinée par ce motif, j'ai même essayé de le reprendre pour faire un gilet à mon loulou... échec total sur la tentative de patron maison mais peu importe, j'adore toujours autant l'écharpe !

Petites choses tricotées

Toute la laine Olan qui me restait y est passée et le fil ne se fait plus... du coup, l'écharpe est un peu courte ! Mon loulou s'est quand même débrouillé avec tout l'hiver en faisant un noeud peu orthodoxe, je crois qu'il aimait son écharpe autant que moi !

Et puis, cette couleur... on peut dire qu'avec son manteau bleu vif, la tenue de mon petit bonhomme ne manquait pas de peps ! :P

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot
commenter cet article
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 17:48

C'est le soir idéal pour étrenner un châle anti-zombie, non ?

Le châle anti-zombie
Le châle anti-zombie
Le châle anti-zombie

Ce châle, c'est le Z shawl de Christelle Nihoul (allez faire un petit tour sur le lien, vous comprendrez mieux tout l'à propos du modèle !). J'avoue que le thème m'a fait énormément rire. En plus, je l'ai découvert à un moment de ma vie où la lutte contre les zombies était complètement indispensable. ;)

J'ai commandé 6 pelotes de Sirac, après avoir demandé conseil à une gentille ravelleuse pour savoir si ce fil 100% laine serait assez doux. Après essai... il est effectivement doux et moelleux, très agréable et avec de jolies nuances de couleur (absolument impossibles à photographier), quoiqu'un peu fragile (il se casse facilement comme un fil mèche... et se répare tout aussi facilement comme un fil mèche). Son côté irrégulier convient parfaitement au modèle. Par contre, il m'a fallu une pelote de plus et je n'ai pas pu tricoter le dernier rang de la bordure de point mousse. Pourquoi ? Mystère...

Le châle anti-zombie

Comme tout modèle noir qui se respecte, il est presque impossible à photographier. Heureusement, j'ai eu l'aide d'une jeune assistante, histoire que vous puissiez apprécier l'ampleur de mon châle tout moelleux.

Le châle anti-zombie
Le châle anti-zombie
Le châle anti-zombie
Le châle anti-zombie
Le châle anti-zombie

Ce que je n'imaginais pas en commandant ce modèle tout simple, c'est que c'est un bonheur à tricoter, plein de petits détails qui font qu'on n'a aucune monotonie (et qu'on ne voit pas sur les photos de Christelle Nihoul, dommage !). Les rayures, la bordure au point mousse bien sûr mais aussi les petits V de la bande centrale et l'adorable détail géométrique du début.

Le châle anti-zombie
Le châle anti-zombie

Je vous dirais bien que je l'ai beaucoup porté dès que je l'ai terminé... Mais pour bien faire, j'ai fini de le tricoter... en juillet, pendant la canicule ! Avec l'automne qui s'installe (et les zombies qui rôdent), je crois qu'il va bien me servir, maintenant !

(et puis, il est raccord avec ma lecture du moment :P )

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 07:00

Il y a bientôt 3 ans, j'ai tricoté une cape de Petit Chaperon rouge à miss, d'après le si joli modèle Capuchon trouvé sur Petite Purls. Depuis, on m'a demandé plusieurs fois si j'avais la traduction du modèle en français... J'ai contacté sa créatrice, Tagil Perlmutter, qui m'a gentiment autorisée à le partager avec vous !

Bien sûr, ce modèle gratuit est réservé à un usage privé ; pour toute autre utilisation, vous pouvez contacter Tagil Perlmutter à cette adresse : tagil@lisrog.co.il

Capuchon, la cape du Petit Chaperon Rouge (tuto en français)

Tailles : 12 mois [2-3 ans, 4-5 ans, 6-8 ans]
Dimensions : longueur : 26 (32, 37, 43cm)


Fil : Berroco Lustra (classement dans ravelry : Aran) - 3 [3, 4, 5] écheveaux de 180m. - Remarque de Tagil sur le fil utilisé : pour un bébé (taille 12 mois), mieux vaut utiliser un fil pour bébé, le fil Berroco Lustra étant un peu "poilu". - De mon côté, j'ai utilisé le fil Kinna de Cheval Blanc tricoté en double, avec 14 pelotes pour une taille 6-8 ans.

Matériel :
- aiguilles circulaires 6,5,
- crochet 5mm ou aiguilles double pointe 4mm,
- anneaux marqueurs,
- bout de fil d'une couleur différente pour le montage provisoire,
- un gros bouton.

Echantillon :
- 13 mailles et 18 rangs pour 10 cm en jersey (fil tricoté en double),
- 16 mailles pour 10cm pour le point d'astrakan (fil tricoté en double).
Remarque : le point d'astrakan est parfois appelé « point de framboise », traduction littérale de son nom en anglais.

Construction :
La cape est tricotée du haut vers le bas (en top-down) en commençant par l'encolure. Dans un
second temps, les mailles de l'encolure (qui ont été montées par un montage provisoire) sont
reprises pour tricoter la capuche.

Points employés :
Ce modèle est facile à tricoter dans l'ensemble mais emploie quelques techniques particulières.
Des notes au fil du patron indiquent où trouver des explications pour ces techniques.

Point de blé (pour un nombre pair de mailles) :
Rg 1 : répéter *1m end, 1 m env*
Rg 2 : répéter *1m env, 1m end*
Point de blé (pour un nombre impair de mailles) :
Rg 1 : 1m end puis répéter *1m end, 1 m env*
Rg 2 : répéter le rang 1
Augmentation : il est important de faire une augmentation invisible. Pour cela, vous pouvez suivre la méthode indiquée ici : http://techknitting.blogspot.fr/2007/05/very-nearly-invisibleincrease.html (en anglais mais les schémas sont explicites).

Abréviations :
pm : placer un anneau marqueur.

Capuchon, la cape du Petit Chaperon Rouge (tuto en français)

Corps :
Important : toute la cape est tricotée en fil double.


Monter 38 [40, 44, 46] mailles avec le bout de fil de couleur contrastée selon la méthode du
montage provisoire expliquée en vidéo ici : http://www.youtube.com/watch?v=DXp8rUNxJtY

Rang 1 : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles en point de blé, pm, tricoter 30 [32, 34, 36] m end, pm, tricoter les 4 [4, 5, 5] dernières mailles en point de blé.
Rang suivant : tricoter 4 [4, 5, 5] m en point de blé, tricoter 30 [32, 34, 36] env, tricoter les 4 [4, 5, 5] dernières mailles en point de blé.
Répéter 0 [2, 2, 4] fois ces deux rangs (les premières et dernières mailles sont donc en point de blé et forment la bordure).


Rang d'augmentation : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles au point de blé, * 2m end, aug * répéter la partie entre * jusqu'au marqueur, tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé : on obtient 53 [56, 61, 64] m.
Rang suivant: tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé, 45 [48, 51, 54] m env, tricoter les 4 [4, 5, 5] m au point de blé.
Tricoter ensuite 2 [2, 4, 4] rangs en suivant le motif (avec toujours les bordures au point de blé).


Rang d'augmentation : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles au point de blé, * 3m end, aug * répéter la partie entre * jusqu'au marqueur, tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé : on obtient 68 [72, 78, 82] m.
Rang suivant: tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé, tricoter les m env jusqu'au marqueur, tricoter les 4 [4, 5, 5] m au point de blé.
Tricoter ensuite 2 [4, 6, 6] rangs en suivant le motif (avec toujours les bordures au point de blé).


Rang d'augmentation : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles au point de blé, * 4m end, aug * répéter la partie entre * jusqu'au marqueur, tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé : on obtient 83 [88, 95, 100] m.
Rang suivant: tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé, tricoter les m env jusqu'au marqueur, tricoter les 4 [4, 5, 5] m au point de blé.
Tricoter ensuite 4 [6, 8, 8] rangs en suivant le motif (avec toujours les bordures au point de blé).


Rang d'augmentation : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles au point de blé, * 5m end, aug * répéter la partie entre * jusqu'au marqueur, tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé : on obtient 98 [104, 112, 118] m.
Rang suivant: tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé, tricoter les m env jusqu'au marqueur, tricoter les 4 [4, 5, 5] m au point de blé.
Tricoter ensuite 4 [6, 8, 8] rangs en suivant le motif (avec toujours les bordures au point de blé).


Rang d'augmentation : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles au point de blé, * 6m end, aug * répéter la partie entre * jusqu'au marqueur, tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé : on obtient 113 [120, 129, 136] m.
Rang suivant: tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé, tricoter les m env jusqu'au marqueur, tricoter les 4 [4, 5, 5] m au point de blé.

Tricoter ensuite 0 [6, 8, 8] rangs en suivant le motif (avec toujours les bordures au point de blé).


Uniquement pour les tailles 2-3, 4-5 et 6-8 ans :
Rang d'augmentation : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles au point de blé, * 7m end, aug * répéter la partie entre * jusqu'au marqueur, tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé : on obtient [136, 146, 154] m.
Rang suivant: tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé, tricoter les m env jusqu'au marqueur, tricoter les 4 [4, 5, 5] m au point de blé.


Uniquement pour la taille 6-8 ans :
Tricoter ensuite 8 rangs en suivant le motif (avec toujours les bordures au point de blé).
Rang d'augmentation : tricoter 5 m en point de blé, * 7 m end, aug * répéter la partie entre *
jusqu'au marqueur, tricoter 5 m en point de blé : on obtient 172 m.
Rang suivant : tricoter 5 m en point de blé, tricoter les m env jusqu'au marqueur, tricoter les 5
dernières mailles en point de blé.


Pour toutes les tailles : continuer en suivant le motif (avec toujours les bordures au point de blé) jusqu'à 21 [27, 30, 35] cm depuis le rang de montage, en finissant par un rang sur l'endroit.
Vous pouvez vérifier la longueur sur l'enfant et ajouter quelques rangs si besoin (en tenant compte du fait que la bordure fera 5 [5, 7, 7] cm.


Rang d'augmentation (sur l'envers) : tricoter tout à l'envers en répartissant 26 [34, 36, 42]
augmentations : on obtient 138 [170, 182, 214] m.

Capuchon, la cape du Petit Chaperon Rouge (tuto en français)

Bordure en point d'astrakan :
Remarque : ce point est expliqué en vidéo ici : http://www.youtube.com/watch?v=Saw2bXHqVK4


Rg 1 (sur l'endroit) : tricoter toutes les mailles à l'envers.
Rg 2 (sur l'envers) : 1m end, * tricoter (1m end, 1m env, 1m end) dans la même maille, tricoter 3 m ensemble * répéter la partie entre * jusqu'à la dernière maille, finir par une maille endroit.
Rg 3 : tricoter toutes les mailles à l'envers.
Rg 4 : 1m end, * tricoter 3m ensemble, tricoter (1m end, 1m env, 1m end) dans la même maille * répéter la partie entre * jusqu'à la dernière maille, finir par une maille endroit.

Répéter ces 4 rangs encore 1 [1, 2, 2] fois.
Rabattre les mailles.

Capuchon, la cape du Petit Chaperon Rouge (tuto en français)

Capuche :


Retirer le bout de laine et mettre les mailles sur l'aiguille circulaire : on a 38 [40, 44, 46] mailles.
Mettre un bout de laine pour repérer l'encolure.


Rang 1 : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles en point de blé, pm, tricoter 30 [32, 34, 36] m end, pm, tricoter les 4 [4, 5, 5] dernières mailles en point de blé.
Rang suivant : tricoter 4 [4, 5, 5] m en point de blé, tricoter 30 [32, 34, 36] env, tricoter les 4 [4, 5, 5] dernières mailles en point de blé.
Répéter 0 [2, 2, 2] fois ces deux rangs (les premières et dernières mailles sont donc en point de blé et forment la bordure).


Rang d'augmentation : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles au point de blé, * 2m end, aug * répéter la partie entre * jusqu'au marqueur, tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé : on obtient 53 [56, 61, 64] m.
Rang suivant: tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé, 45 [48, 51, 54] m env, tricoter les 4 [4, 5, 5] m au point de blé.
Tricoter ensuite 2 [2, 4, 4] rangs en suivant le motif (avec toujours les bordures au point de blé).


Rang d'augmentation : tricoter 4 [4, 5, 5] mailles au point de blé, * 3m end, aug * répéter la partie entre * jusqu'au marqueur, tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé : on obtient 68 [72, 78, 82] m.
Rang suivant: tricoter 4 [4, 5, 5] m au point de blé, tricoter les m env jusqu'au marqueur, tricoter les 4 [4, 5, 5] m au point de blé.

Tricoter ensuite en suivant le motif (avec toujours les bordures au point de blé) jusqu'à ce que la capuche mesure 20 [23, 25, 28] cm depuis le rang de montage, en finissant par un rang sur l'endroit.
Répartir les mailles sur chaque pointe de l'aiguille, une moitié sur chaque pointe, et fermer le haut de la capuche selon la technique du grafting – une vidéo en français ici : http://knitspirit.net/2010/05/video-le-grafting-ou-remaillage.html

Capuchon, la cape du Petit Chaperon Rouge (tuto en français)

Finitions :

Rentrer les fils. Bloquer l'ouvrage. Faire une boucle pour le bouton : avec deux fils, crocheter 12m chaînette puis la coudre sur l'ouvrage au niveau de l'encolure – si vous préférez, vous pouvez utiliser les aiguilles double-pointe pour faire un icord qui servira de chaînette... mais on peut aussi broder une boutonnière !
Coudre le bouton.

Capuchon, la cape du Petit Chaperon Rouge (tuto en français)

C'est fini ! J'ai fait de mon mieux mais n'hésitez pas à me signaler toute erreur ou coquille, que je puisse corriger le tuto. Et merci encore à Tagil pour ce joli modèle et de m'avoir autorisée à le traduire !

Huge thanks once again, Tagil, for allowing me to translate that cute pattern !

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot Tuto
commenter cet article

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -