10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 21:34

j'apprendsadessinerJ'en ai déjà parlé, ma miss Ju, 6 ans, adore dessiner - ce qui nous pose d'ailleurs de sérieux problèmes d'invasion de dessins en tout genre, mais c'est un autre sujet, je me demande d'où ça peut lui venir, d'ailleurs, ce n'est pas comme si elle voyait sa maman faire de l'aquarelle tous les jours en ce moment... mais je m'égare !

 

Il y a quelques temps, donc, nous étions chez France Loisirs pour notre achat du trimestre et miss Ju s'est mise à feuilleter tous les livres du rayon jeunesse pour choisir celui qu'elle voulait. Parce qu'on lui avait dit qu'on n'en prenait pas pour elle mais ça n'empêchait pas de regarder pour plus tard, n'est-ce pas?

Et le choix a vite été évident : celui qu'elle voulait, c'était J'apprends à dessiner. Parce que ce livre montre étape par étape comment dessiner plein d'animaux et miss Ju voyait tout à fait ce qu'elle allait pouvoir faire avec.

 

Quelques temps plus tard, c'est-à-dire deux trimestres (elle a de la suite dans les idées, Ju), elle m'a bien sûr redemandé le livre promis - "on avait dit qu'on le prendrait...". Nous ne pouvions que céder devant tant de persévérance et de vocation artistique !

Le livre est à la maison depuis quelques jours et c'est une activité inépuisable de choisir les animaux, les dessiner (pour l'instant, les chats partagent la vedette avec le raton laveur) tandis que miss Choupinette de 3 ans 3/4 s'en inspire vaguement mais surtout, regarde et commente sans fin les images.

 

Les dessins sont simples, jolis, les petits shémas des étapes très clairs (ils enchaînent ronds, triangles, etc) et miss Ju arrive très bien à les suivre. Sa soeur a plus de problèmes, mais c'est parce que le fait de représenter un chat de profil en ne montrant qu'une seule oreille et qu'un seul oeil, c'est tout simplement inconcevable...

Les animaux sont variés et bien choisis, même si miss Ju a été outrée de ne pas y trouver tous les animaux qu'elle cherchait. Il me semble que c'est une collection... en tous cas, ce livre-ci regroupe les chats, les animaux du grand nord, les animaux du monde et les oiseaux du monde, avec une dizaine d'animaux dans chaque partie... Une bonne source d'occupation pendant les siestes des plus jeunes (et pendant que maman dessine pour tenter de participer à un concours... mais c'est une autre histoire, j'ai dit).

 

J'apprends à dessiner, de Philippe Legendre, un livre avec plein d'animaux à dessiner très bien pour les 6 ans et chez France Loisirs... et toute une série sur plein de thèmes différents chez Fleurus.

Partager cet article

Repost0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 13:57

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51JARKVM9KL._SL500_AA300_.jpgCa y est, le cap est franchi et on peut dire que miss Ju (6 ans) lit toute seule. Et maintenant qu'elle lit toute seule, elle ne veut faire que ça, bien sûr, et si possible de "vrais livres", c'est-à-dire pas les mêmes albums que ceux qu'on lui lisait jusqu'à présent.

Disons que plus ça ressemble à un livre de grand, mieux c'est ! Seulement, il ne faut pas trop de texte non plus, parce que la lecture, "ça demande beaucoup de concentration" (je cite) et mon apprentie lectrice ne va pas se lancer tout de suite dans l'intégrale de Proust - oui, je sais, mais l'occasion était trop bonne d'en reparler (!).

 

Et moi, dans tout ça, je découvre un rayon jeunesse que je n'avais jamais exploré... avec d'abord quelques déceptions. Les livres "premières lectures", dans le grand magasin culturel à côté de chez moi, c'est soit des adaptations de séries télé, soit des adaptations de films de Disney, soit des adaptations d'histoires de produits dérivés (des trucs pour faire vendre des jouets, quoi), bref, le royaume de la licence... Pas vraiment de quoi faire battre mon coeur de lectrice de maman...

Et ne parlons pas de mes propres souvenirs émus d'apprentrie lectrice, il paraît que "Oui-Oui, c'est pour les bébés" !

 

Heureusement, mon petit libraire indépendant, que je ne savais pas de si bon conseil, est venu à mon secours ; il a tout un rayon "premières lectures" avec pas un seul livre de Charlotte aux Fraises à l'horizon, à peine croyable !

Privilège d'apprentie lectrice, c'est ma grande qui a choisi son livre : une histoire de... mammouth, bien loin des princesses et des paillettes qui lui plaisent tant d'habitude !

Aussitôt achetée, aussitôt lue - à peine le temps de rentrer à la maison.

 

Résultat du test? Ce livre a été décrété "juste la bonne quantité de texte" pour elle, ni trop, ni trop peu, donc. Elle a beaucoup aimé l'histoire et moi aussi - il faut dire que le petit Ran qui tape sans succès sur la tête de l'énorme mammouth, j'ai trouvé ça bien rigolo, moi aussi.

Parce qu'elle est généreuse, elle me l'a prêté... Avouons-le, ça se lit vite, à 34 ans ! Mais j'ai bien apprécié à la fois l'histoire et les illustrations, cette préhistoire avec beaucoup de fantaisie et d'humour, loin du pédagogique ou de l'utile (moi, je préfère toujours le plaisir de lire !).

 

Là, c'est Papa qui le lit le soir avant de se coucher, parce que "maintenant, c'est bon, elle sait lire donc elle peut faire autre chose" mais peut-être tout simplement parce que c'est toujours bien de se faire raconter des histoires?

 

Et là, j'en profite pour lancer un appel : si vous avez des titres de premières lectures "non franchisées" et "avec un peu de texte mais pas trop", ma miss et moi vous serons reconnaissantes du tuyau !

 

"Sandwich de mammouth", une histoire préhistorique mais pas trop de Michel Piquemal et Lionel Le Néouanic, chez Milan qui ne fait pas que des magazines (j'ai appris quelque chose, ce jour-là).

 

... et je participe toujours au challenge "Je lis des albums". 

http://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2011/02/challengealbumbig1.png

Partager cet article

Repost0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 16:06

http://ecx.images-amazon.com/images/I/61Gluo8BN0L._SL500_AA300_.jpgVoici un album assez étonnant. Album? Livre de peinture? Un peu des deux?

La couverture m'avait tapé dans l'oeil chez le libraire, je l'ai feuilleté et j'ai beaucoup aimé l'idée : un peintre qui raconte sa vie de peintre, à partir de ses tableaux.

 

J'étais moins sure de moi en l'offrant à ma miss... Le libraire m'avait précisé à partir de 7 ans, elle vient d'en avoir 6, elle aime dessiner mais on ne l'a jamais vraiment plongée dans ce qu'on pourrait appeler une "éducation artistique" (musées, etc).

A l'ouverture des cadeaux d'anniversaire, elle était enchantée de son cadeau, mais surtout parce qu'un grand livre comme ça (c'est vraiment un grand format) et le petit carnet de croquis et le crayon offert avec, ça faisait un joli cadeau. Elle a d'ailleurs commencé par s'intéresser au carnet de croquis où elle était bien décidée à dessiner une maison avec une cheminée qui fume, le livre étant resté dans un coin...

 

Le soir, j'ai profité du calme du coucher pour le regarder, seule. Très déconcertant comme texte, ce n'est pas vraiment un récit de la vie du peintre, ou plutôt ça parle de sa vie mais rien de très linéaire qui ressemblerait à une biographie...

Le texte suit donc à la fois la vie et les anecdotes réelles et les tableaux qui sont reproduits, très colorés et "modernes" comme le montre la couverture - j'ai d'ailleurs eu droit à cette merveilleuse remarque de ma miss : "pourquoi la dame elle est pas peinte avec des couleurs normales? ... c'est joli, comme ça, toi, tu peints que les couleurs normales"... eh oui, aucune originalité, cette maman !

Disons que la lecture en tant qu'adulte m'a beaucoup plu mais j'étais un peu sceptique sur son côté accessible pour un enfant...

 

A tort, comme me l'a montré ma miss dès le lendemain. Les allers-retours du récit ("je suis né dans un arbre... mais non, ce n'est pas vrai") ne l'ont pas du tout gênée, tant les enfants peuvent s'embarquer dans une histoire sans se poser de questions. Elle a admiré les dessins, avec un vrai regard critique donc (comme le montre la réflexion sur les couleurs normales). La double-page où on voit le tableau prendre vie peu à peu m'avait beaucoup plu et je crois qu'à elle aussi. Bref, un livre qui lui a parlé malgré mes doutes, pas un livre d'histoire à proprement parler mais un livre que nous allons sûrement souvent lire toutes les deux ensemble... Et pour un adulte comme pour un enfant, une jolie manière d'entrer dans le monde d'un peintre et de la peinture en général.

 

"Je suis un humain qui peint", c'est un livre d'Alain Serres mettant en mots les images et le travail de Laurent Corvaisier, édité par Rue du monde.

 

... et j'en profite pour l'ajouter à mes lectures du "Challenge Je lis aussi des albums". http://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2011/02/challengealbumbig1.png

Partager cet article

Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 14:53

celeste.jpgVoici une autre découverte du salon du livre, sur le stand d'un petit éditeur, "Le buveur d'encre".

 

Un album étonnant, d'abord par sa présentation : après l'avoir tourné dans un sens puis dans l'autre, me demandant comment l'ouvrir, l'auteur m'a gentiment indiqué que c'était un "livre-objet" qui s'ouvre comme une boîte d'allumettes. Pour dévoiler des allumettes bien alignés sur la couverture...

 

Et c'est donc l'histoire d'une allumette, une petite allumette nommée Céleste et qui rêve d'avoir un destin exceptionnel.

Un destin qui se réalisera de manière étonnante, puisqu'il s'agit d'une allumette de la petite fille aux allumettes...

 

Si la forme est étonnante, le texte n'est pas classique non plus et j'avoue avoir été un peu surprise en le lisant à mes miss. Un texte très poétique, un peu elliptique qui laisse la place aux images (à la fois douces et colorées, qui jouent souvent sur les deux pages) pour reconstituer le fil de l'histoire...

Moi qui connais l'histoire de la petite fille aux allumettes, je savais reconstituer ce qui n'était pas dit - mes miss, non... Et pourtant, j'ai été surprise de voir à quel point cette album leur avait tout de même parlé, tant le merveilleux transparaît et tant la logique des enfants est parfois différente de celle des adultes.

Une logique ouverte au rêve, au merveilleux, au non dit...

 

De mon côté, j'ai trouvé cette histoire plus profonde qu'il n'y paraît, avec plusieurs niveaux de lecture. Est-ce qu'elle finit bien, mal? L'allumette qui brule, est-ce triste? C'est quoi, réussir sa vie, pour une allumette? Et pour nous, qui sommes aussi éphémères?

Un album qui laisse place au rêve et à l'interprétation...

 

"Céleste" de Gaëlle Callac et Marie Desbons, chez "Le buveur d'encre", très bel album qui parle bien à ma miss de 6 ans (pas encore à ma Choupinette de 3 ans).

Erratum (24 mars) : finalement, Choupinette me fait dire qu'elle aime beaucoup cet album "parce qu'il y a des étoiles." Comme quoi, il n'y a pas d'âge pour la poésie...


... et je participe au "Challenge Je lis aussi des albums" avec ce titre.

http://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2011/02/challengealbumbig1.png

Partager cet article

Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 14:40

Suite de mon week-end... Nous sommes donc allés à cinq (bébé compris) au salon du livre de Paris... Avec de jeunes enfants, c'est sûr qu'on ne peut pas tout explorer dans ce salon immense, aux stands multiples. Pourtant, je crois que ça a été mon plus beau salon du livre. Parce que le peu que j'ai vu a été de vraies découvertes et de jolies rencontres avec des auteurs... La première personne dont j'ai envie de vous parler, c'est Marie Deschamps.

 

http://www.scutella.fr/fct_image_recad.php?rep=uploads&img=1_0.jpg&taille=250Attention, c'est un vrai grand coup de coeur, cet album ! Je vais dire "album" pour tricher, parce que j'ai envie de participer au "Challenge Je lis des albums" avec ce titre, pour le faire connaître... Parce qu'en vrai, on se pose la question tout de suite en tournant les pages : est-ce un album, un roman, une bande-dessinée? Le texte et les images se répondent, d'une manière très libre et créative...

Les auteurs appellent ça un "roman graphique". Une forme très intéressante à découvrir pour la lectrice que je suis... Mais finalement, ce qui compte, c'est que ces images et ce texte racontent une histoire...

 

C'est l'histoire de Pierre et Lou, deux enfants solitaires, l'un ami des oiseaux, l'autre qui dessine ses rêves dans son carton à dessin. Deux enfants qui se rencontrent un jour...

Une histoire très subtile, qui raconte les sentiments sans tomber dans le cliché ou la facilité - et quand j'ai cru voir venir la suite, en fait pas du tout - et de manière très poétique.

Des illustrations avec beaucoup de personnalité, qui jouent sur le noir et blanc avec la couleur en touches, des images qui débordent des cases, par une illustratrice venue de l'univers de l'animation...

 

 


 

L'éditeur est un petit éditeur BD, qui m'expliquait avec humour "on fait plutôt de la BD adulte mais nos auteurs ont carte blanche, ils nous amènent des projets jeunesse, on fait des projets jeunesse". Un éditeur engagé pour ses auteurs, donc... Et qui m'expliquait aussi que ce livre avait bénéficié d'un bouche à oreille inattendu... A ma manière, j'espère contribuer à l'étendre !

 

"Pierre et Lou", c'est un livre de Marie Deschamp et Eric Wantiez, chez Scutella Editions. Vous pouvez le retrouver sur son blog avec beaucoup d'extraits... Je ne l'ai pas encore lu à mes miss, par contre, parce qu'il est peut-être plus pour les 8-10 ans. Mais quand je tente de le lire à ma "grande" de bientôt 6 ans, je vous dis !


... et je participe donc au "Challenge Je lis aussi des albums" avec ce titre.

http://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2011/02/challengealbumbig1.png

Partager cet article

Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 15:50

http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/images/couvertures/01686.gifPendant les vacances, nos miss ont pu passer quelques joursavec leur papi et leur mamie. Et en arrivant, elles ont trouvé un bien joli cadeau : Le magicien des couleurs d'Arnold Lobel. 

Un album que je ne connaissais pas du tout et que j'ai vraiment beaucoup aimé !

 

C'est l'histoire d'un monde tout en noir et blanc et d'un magicien à qui il semble qu'il manque quelque chose... et qui, à force de mixtures et de potions, invente les couleurs.

Je craignais un peu l'histoire-prétexte (vous savez déjà, si vous me lisez depuis quelques temps, que je n'aime pas ça) sur le jaune et le bleu qui font du vert... En fait, pas du tout ; on apprend bien au passage que le jaune et le bleu font du vert mais l'histoire utilise cette idée e couleurs primaires et secondaires de manière très originale et pour bâtir un vrai conte pour enfants.

Les illustrations sont colorées donc, et jouent habilement sur les dégradés et les nuances. Le tout dans un monde qui rappelle la renaissance et avec un dessin rond et plein de détails...

Mention spéciale pour le traducteur qui a su trouver les expressions et références pour chaque couleur - le magicien sur une bicyclette bleue, j'ai du mal à croire que ce soit le hasard ou la simple traduction de l'original (!).

 

Cette histoire semble toute trouvée pour un enfant qui apprend les couleurs... mais en fait, c'est surtout ma grande de bientôt 6 ans qui a accroché - il faut dire que sa petite soeur connaît les couleurs depuis un moment... Je crois tout de même qu'il serait dommage de réduire cet album à ça et l'intérêt de ma miss, qui le "lit" ou plutôt le raconte en regardant les images, le montre bien.

Pour découvrir la peinture ou l'aquarelle, par contre...

 

C'est donc "Le magicien des couleurs" d'Arnold Lobel chez l'Ecole des loisirs. Et avec ce billet, je participe au challenge "Je lis des albums".

http://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2011/02/challengealbumbig1.png

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 18:10

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51t6ePQgJBL._SL500_AA300_.jpgAprès l'article d'hier, princesse toujours et bonheur toujours... cette fois, dans un format plus long, illustré comme un album mais avec un texte de "mini-roman", avec des chapitres. Un livre de grand (ou de grande?) bien adapté pour ma Ju mais trop long pour sa petite soeur.

 

L'histoire commence de manière classique : un roi et une reine ont une petite fille et convient toutes les fées pour lui donner les plus beaux dons... sauf qu'il y a comme un petit décalage - qui apparaît bien je trouve à travers l'illustration de la couverture. Avec une mention spéciale pour la future marraine fée qui me fait plutôt penser à une vamp (et le roi n'y est pas insensible apparemment) ; les petits détails de l'illustration et du texte font qu'on est bien dans le conte de fées mais un conte de fées moderne, plein de fantaisie.

Ces fées proposent toutes un don, et l'une d'entre elles un don bien original : que la petite princesse sache ce qui est bon pour elle-même.

 

Le roi choisit pourtant le don de la perfection pour sa fille. La princesse parfaite fait donc tout ce qu'on attend d'elle à la perfection... mais est-elle heureuse? Et sait-elle ce qu'elle veut, elle?

 

Bon, vous devinez la suite... J'aime beaucoup cette histoire, cette idée de lier le fait de n'être pas parfait, de faire des erreurs, avec la possibilité d'atteindre le bonheur et de se réaliser, cette perfection qui devient une prison... Je trouve qu'il y a quelque chose de très vrai là-dedans.

Et comme toujours, si le livre m'a plu, c'est que ce n'est pas une histoire prétexte, mais un vrai conte de fées moderne (avec remariage du roi mais version famille recomposée plutôt que marâtre de Cendrillon).

Joli conte de fées pour les petites princesses (pas si parfaites) de 2011 !

 

Le livre, c'est donc "La princesse parfaite" de Valérie Dumas et Frédéric Kessler... et la suite, un livre pour miss Choupinette demain (ou après-demain, parce que demain, c'est roman !).

... et le bonheur dans les livres, j'en parle aussi ici pour les grands et pour les petit(e)s.

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 20:58

La princesse et la bergère, éditions Pour penser à l'endroitVoici un livre qui a beaucoup d'ambition : un conte philosophique pour parler aux petits (entre autres) du bonheur. J'avoue que j'ai un faible pour  les éditions pour penser à l'endroit. Cette idée d'histoires qui ont du sens me parle beaucoup... mais j'avais une crainte, un a priori on peut dire sur ce titre, qui semble pourtant l'un des titres phares de la maison d'édition. Je voyais d'ici l'histoire et sa morale : l'argent ne fait pas le bonheur, ou équivalent.

 

Eh bien, j'ai été très agréablement surprise en le lisant. D'abord, c'est un très joli conte, bien écrit, joliment illustrée avec ses personnages un peu naïfs et ses couleurs tendres, façon dessin d'enfant.

Ensuite, c'est vraiment un conte plein de sagesse (un conte comme j'aimerais en écrire, en fait). Au fil des pages, la princesse va apprendre le secret du bonheur de la bergère, mais pas tout d'un coup, étape par étape... j'aime bien cette progression, ces petits pas qui la font petit à petit s'ouvrir aux autres, apprendre à goûter les joies du quotidien, apprendre à apprendre...

Bref, une histoire pas cliché, vraiment riche et en même temps, pas moralisante...

 

D'ailleurs, si vous voulez vous faire une idée, vous pouvez la feuilleter sur leur site !

 

Le livre compte aussi deux autres contes, un sur un sujet sensible (la mort) que nous n'avons pas beaucoup lu parce qu'heureusement pas d'actualité, l'autre sur la confiance en soi ou comment "penser à l'endroit" pour réussir... un peu plus "moral" (dans le sens où le message est plus apparent), mais qui parle apparemment bien à ma miss Ju... et que nous avons beaucoup lu parce que comme il est plus court, il est plus adapté au coucher (eh oui, les contraintes de la vie quotidienne influent aussi sur les histoires).

 

Le livre, c'est donc "La princesse et la bergère" d'Aline de Pétigny, aux éditions "Pour penser à l'endroit". On peut le commander sur leur site ou le trouver chez des revendeurs (ils semblent peu distribués par les libraires mais plutôt dans des magasins bio, etc).

Vous pouvez poursuivre sur le bonheur en lisant l'article d'hier, pour les grands, et guetter la suite (pour les petits) demain.

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 16:18

racontemoihistoiresnoelChose promise... Après un joli album de Noël et un livre sur la naissance de Jésus, voici une mine d'histoires à lire et à écouter.

 

Vous vous souvenez du magazine Raconte-moi des histoires? Bizarrement, peu de monde dans mon entourage semble le connaître et pourtant, il nous enchantait mon petit frère et moi quand nous étions petits.

A chaque fois, plein d'histoires illustrées et une cassette audio à écouter. Des histoires classiques (Blanche neige, Pinocchio) ou modernes, des légendes ou des livres (Heidi), histoires drôles ou émouvantes, toujours joliment illustrées et racontées.

Et tous les ans, un numéro spécial Noël.

 

Magie d'internet, alors que le magazine n'existe plus depuis bien des années, un anonyme a mis toutes ces cassettes et leurs livrets sur le net. Et je peux partager tout cela avec mes miss...

 

C'est surtout Ju, du haut de ses 5 ans 1/2, qui accroche aux histoires. Parmi ses préférées : La Belle et la Bête, On a volé le tonnerre (le marteau de Thor, en fait, c'est une légende nordique), La reine des neiges.

Les histoires sont encore un peu longues pour ma Choupinette de 3 ans mais elle peut écouter en boucle Hansel et Gretel et Boucle d'Or et les trois ours.

 

Et depuis début décembre, nous écoutons des histoires de Noël, tout spécialement ce second numéro de Noël où on retrouve le beau conte de Noël de Dickens... mais aussi Le Père Noël en Australie (j'avoue que j'ai un faible pour celle-ci) et Le gâteau des fées.

 

Bonne écoute et bonnes histoires à tous !

 

... quant à l'histoire du premier Noël que j'évoquais hier, elle est sur le premier numéro de Noël.

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 12:56

Et les histoires de Noël, alors? Eh bien, c'est simple, on n'a pas encore trouvé notre ou nos livre(s) de Noël. Bien sûr, nous en avons quelques uns, mais rien que je recommanderais vraiment...

Voilà pourquoi j'étais si ravie, il y a une semaine, quand Ju a rapporté Le Noël de Balthazar de l'école.

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/5144E58ETNL._SL500_AA300_.jpgBalthazar, on aime bien ici ; j'ai déjà parlé du joli abécédaire de la collection, dans l'esprit de la pédagogie Montessori.

Là, c'est le même petit héros et son ami Pépin mais dans un album qui est "juste" une belle histoire de Noël et de partage...

 

C'est le soir de Noël et Balhazar veut offrir un cadeau à son ami Pépin. Comme il n'a pas d'argent, il prend avec lui son trésor le plus cher, sa belle collection de billes, pour trouver quelque chose qui aille avec le train en bois de Pépin.

Sauf que Pépin a la même idée et part de son côté avec son train pour l'échanger contre un cadeau qui aille avec les belles billes de Balthazar...

 

Bien sûr, tout finit bien et la générosité de ol'un et l'autre est récompensée. C'est Noël, après tout !

Mais un Noël sans clichés, sans rennes ni Père Noël, juste la magie et "l'esprit" de Noël et la neige, les illuminations dans la nuit, qu'on retrouve au fil des illustrations très douces de l'album..

 

Un très bel album et d'un plus grand format que les autres livres de Balthazar que nous avons, un format idéal pour lire en famille.

 

Il ne reste qu'une question, en fait : comment se fait-il que nous ne l'ayons pas à la maison? Père Noël, si tu m'entends...

Partager cet article

Repost0

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture et encore des livres... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

~ Archives ~

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -