14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 18:21
Si tous les éléphants s'appelaient Bertrand

Saviez-vous qu'au pays des éléphants, autrefois, tous les éléphants s'appelaient Bertrand? Les filles, les garçons, les papas, les mamans... C'était un beau bazar quand le facteur voulait livrer ses colis, quand la maîtresse appelait Bertrand au tableau ou quand, pendant le match de foot, l'arbitre demandait à Bertrand de quitter le terrain.

Un jour, messieurs Bertrand, Bertrand, Bertrand, Bertrand, Bertrand, Bertrand et Bertrand, sept savants, se réunirent pour trouver une solution à ce terrible problème...

Cet album d'Edouard Manceau est une réussite. L'histoire est très originale et très drôle, accompagnée d'un dessin rond et un peu naïf qui rend vivantes ces situations invraisemblables. Il a tout de suite conquis les élèves de MS et de GS lors de leur visite à la bibliothèque, et qui a à peine eu le temps d'être posé sur la table avant d'être emprunté (en fait, l'un des élèves m'a demandé de lui surveiller pendant qu'il rangeait son coussin !).

Bref, un petit bijou d'humour à découvrir ! D'ailleurs, les albums se font un peu rares par ici... je vais remédier à ça, j'ai plein de titres à vous faire découvrir !

logo challenge albums 2014

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 16:46
Il y a un alligator sous mon lit

Vous pensez que votre vie est compliquée ? Imaginez ce que vit ce petit garçon qui a un vrai gros problème : il y a un alligator sous son lit ! Vous avouerez que ce n'est pas simple au quotidien, d'autant plus que quand il appelle Papa et Maman, eux, ils ne voient personne. Il va falloir qu'il s'en occupe lui-même, de ce problème d'alligator...

Ce petit album de Mercer Mayer est un bonheur. Toute la classe de PS s'est trouvée captivée par cette histoire de crocodile ("c'est un crocodile, en fait, madame ?") et de petit garçon courageux. C'est drôle, ça fait peur mais pas pour de vrai, la narration fonctionne toute seule pour embarquer l'auditoire au fil des pages et c'est une longueur idéale pour des petits. Et puis, le sujet leur parle tout de suite (même s'ils m'ont confirmé qu'aucun n'avait de crocodile sous son lit !).

Petit bonheur partagé et première participation au nouveau challenge Je lis aussi des albums de Sophie (Hérisson). Un challenge qui est pimenté cette année par des rendez-vous mensuels... n'hésitez pas à vous inscrire (elle dit qu'on peut, même si ça lui donne toujours plus de travail ! ;) ).

logo challenge albums 2014

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 22:27
Le tailleur de Gloucester

J'ai parlé il y a quelques jours de L'aventure de Noël de Pierre Lapin, une suite des aventures de Pierre Lapin écrite par E.Thompson. Mais vous savez que Beatrix Potter a écrit un conte de Noël ?

C'est Le tailleur de Gloucester, l'histoire d'un pauvre tailleur qui tombe malade juste avant Noël, alors qu'il doit coudre et broder un bel habit de soie couleur cerise pour le maire de Gloucester...

Une histoire plus longue que les autres albums de B.Potter, mais toujours avec le même charme et la même délicatesse dans les illustrations... et une histoire de couture, en plus ! Si le coeur vous en dit, vous pouvez la retrouver (en VO), ici.

Joyeux Noël !

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 11:47
L'aventure de Noël de Pierre Lapin

Comme vous le savez, je suis une grande fan de Beatrix Potter. Alors, quand j'ai vu que quelqu'un avait écrit une nouvelle aventure de Pierre Lapin, j'étais prête à crier au sacrilège - qu'est-ce que le marketing avait besoin de s'emparer de ces petits personnages, pour vendre quelque chose dont l'argument de vente serait le personnage de B.Potter mais sans son talent ?

Et puis... j'ai croisé L'aventure de Noël de Pierre Lapin. Je l'ai ouvert, feuilleté... et j'ai été bluffée : le charme était là, tout entier, complètement fidèle à l'esprit de Beatrix Potter que ça soit pour le texte ou pour les images. Bien sûr, on voit que les aquarelles ne sont pas de sa main... mais l'esprit est là et le dessin, s'il est moins fin et détaillé, est tout à fait fidèle à son monde et accompagne à merveille l'histoire (j'adore le moment où l'arrivée d'un personnage est annoncée et qu'on l'aperçoit au loin dans le bois ! ou la mise en scène du jeu de la balle à lapin ! ou Pierre et Jeannot qui plongent derrière un rang du potager pour se cacher de M.Mc Gregor...).

Un mot sur l'histoire ? Pierre et son cousin Jeannot sont en plein préparatifs de Noël quand ils rencontrent William, le dindon. William est un personnage gonflé de sa propre importance : M. et Mme Mc Gregor disent que pour le réveillon, il sera à leur table... Pierre et Jeannot comprennent tout de suite l'atroce vérité. Mais comment sauver William ?

Et l'auteur ? Eh bien, il m'a fallu du temps pour faire le rapprochement mais l'auteur, c'est Emma Thompson, pas comme l'actrice mais Emma Thompson elle-même - j'avais oublié qu'en plus d'actrice, elle était aussi scénariste... Tout s'explique !

Au final, un bel album que j'ai eu le bonheur de lire à des élèves de MS, GS, CP et aussi à mes exemplaires maison de PS et CP. ;) Tous ont aimé, tous sont entrés dans l'histoire, tous ont repris le livre pour regarder les illustrations ou lire d'autres livres de B.Potter...

Et ce matin, je suis allée l'emprunter à la bibliothèque pour en profiter encore un peu à la maison !

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 08:53
Le Noël de M.Ours

Noël approche (et rien n'est prêt cette année, gloups...) et forcément, comme chaque année, on se replonge dans les livres de Noël. J'adore Noël et j'adore les histoires de Noël. Cette année, j'ai eu quelques déceptions, j'y reviendrai peut-être (mais pourquoi ces albums ironiques ou satiriques sur le Père Noël ? j'ai du mal à comprendre quel est leur public...). Mais j'ai fait aussi de belles découvertes comme ce joli petit album, Le Noël de M.Ours.

A Ourseville, tout le monde aime Noël... sauf M.Ours, le libraire grincheux, qui n'aime ni Noël, ni les bonbons, ni les oursons. Et puis un jour, il rencontre un petit ourson qui aime les livres encore plus que les bonbons et forcément, tout change...

Une histoire toute dans l'esprit de Noël (sans Père Noël d'ailleurs), des illustrations douce au charme rétro, des rabats à soulever pour découvrir des bonbons cachés, des petites souris, jeter un oeil par la fenêtre...

J'ai lu ce livre à des élèves de PS de maternelle (des 3-4 ans, donc) et ils ont été sous le charme. Comme il n'est pas nécessaire de soulever tous les rabats pour lire l'histoire, ils ont pu découvrir eux-même après la lecture ce qui était caché dans le bocal de bonbons ou derrière la décoration de l'arbre de Noël. J'ai été étonnée de la délicatesse avec laquelle ils manipulaient les pages et leurs tout petits rabats... J'ai aussi testé ce livre sur des plus grands et le charme opère aussi (en même temps, moi, comme adulte, j'aime aussi, alors...).

Et vous, ça vous tente de passer Noël à Ourseville ?

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 07:59
Comptines et berceuses du baobab

En lisant ce matin un article de Sophie (Hérisson), j'ai réalisé que je n'ai jamais parlé ici de la collection Comptines du monde de Didier Jeunesse ; et pourtant, j'ai déjà partagé mon enthousiasme avec de nombreux parents, dont une maman peut-être un peu étonnée au rayon de la FNAC de la Défense !

Cette histoire date de quand ma miss Ju était toute petite : j'avais découvert un peu par hasard Les comptines et berceuses du baobab et découvert du même coup que mon bébé était fan de musique africaine (en plus de Ben Harper qui pouvait seul apaiser les crises de coliques). Cette jolie sélection de comptines et berceuses d'Afrique noire nous a ainsi accompagnés partout, notamment pour les trajets en voiture, le premier morceau ayant le don de faire naître un grand sourire sur les lèvres de notre bébé ! Le livre (puisqu'il s'agit d'un livre-CD, ne l'oublions pas) est vraiment très joli, présente bien sûr les paroles et leur traduction mais aussi des informations sur les langues et les pays de ces chansons.

Ensuite, comme un rituel, chacun de mes loulous a eu son livre à la naissance... nous entraînant dans de beaux voyages musicaux. J'ai une tendresse particulière pour Les comptines du jardin d'Eden, qui regroupe des comptines juives des balkans comme d'Espagne (et qui fait que pour miss Ju, la version "normale" de Dona Dona est en yiddish !). Je vous en aurais bien fait écouter un bout mais je ne l'ai pas trouvé sur le site de l'éditeur... par contre, vous pouvez retrouver Les comptines et berceuses du baobab ici avec de (trop) petits extraits.

Et j'ai pu aussi vérifier le côté authentique de ces sélections en empruntant à la médiathèque A l'ombre de l'olivier, comptines et berceuses du Maghreb, que ma miss avait apporté chez sa nounou qui y avait retrouvé, un peu perplexe, les chansons de son enfance en Algérie (quelle drôle d'idée de faire un CD de ces chansons "toutes bêtes" qu'on lui chantait petite !).

Bref, une collection très réussie et émaillée de jolis souvenirs ici... à vous de la découvrir et de tisser les vôtres !

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 08:34

Avec la rentrée, les accueils de classe ont repris ; cette année, j'ai la chance d'accueillir les trois classes de l'école à la bibliothèque, de la PS au CP ! L'occasion de jolis échanges et de belles découvertes, pour moi comme pour eux... et de partager un peu ici aussi !

Il n'y a pas de chat dans ce livre

Les albums animés ont toujours du succès auprès des classes mais celui-ci est un peu spécial. Vous pensiez rencontrer des chats dans ce livre ? Pas de chance, ils ont décidé d'en sortir pour aller voir le monde.

Trois chats bien rigolos interpellent ainsi le lecteur, lui disent au revoir, essaient de pousser le bord de la page pour sortir, de faire un grand bond vers l'extérieur. Puis demandent au lecteur de faire un vœu en fermant les yeux pour les aider à partir...

C'est drôle et les enfants de MS et GS sont complètement entrés dans la fantaisie de cette idée très originale. Et pour avoir testé à la maison, mon loulou de 3 ans et ma choupinette de bientôt 6 ans ont tout autant accroché... et ma miss de CE2 me confirme qu'il est "trop bien".

Un album qui joue autour du thème du livre de manière très intelligente, en y mettant un peu de magie !

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 13:19

C'est l'été, les grandes vacances, enfin le soleil et un autre rythme... Le rythme du blog sera lui aussi différent, au gré du temps passé sur l'ordi : parfois peu, parfois rien, parfois beaucoup... parce que l'été, c'est aussi du temps pour lire, découvrir, rêver... Quand je prendrai des moments devant l'ordi, je ferai peut-être plusieurs articles, en les programmant sur plusieurs jours. Parce que je veux aussi libérer du temps pour mes loulous, être plus présente...

Cet été, j'ai envie de lectures d'ailleurs, avec quelques livres dont vous parler, déjà. Mais aujourd'hui : poésie, comme promis. Une petite sélection d'albums qui marchent aussi bien pour les tout-petits que pour les grands et font de merveilleuses histoires des soirs où on a pas le temps.

Des albums d'une collection que j'aime particulièrement, Les petits géants chez Rue du Monde.

Petites pépites de poésie

On commence par l'un de mes poèmes préférés : L'onomatopée d'Andrée Chedid. Le texte est très rigolo et les illustrations très colorées retraduisent parfaitement son humour, avec une mise en scène façon jeu de doigts...

"Lolo, nono,

Mama, topée !

C'est pas possible

A prononcer !

Glou-glou, tic-tac

Do-do, pé-pé,

Tout ça

C''est de l'O

NOMATOPÉE !"

Je l'ai offert en cadeau de naissance et la maman me racontait que c'est le préféré de son petit garçon qui a maintenant deux ans. Et il a eu un succès fou auprès des élèves de GS/CP à qui je l'ai lu...

Petites pépites de poésie

Toute autre ambiance et tout autre lieu pour Léger comme un flocon. Tout en douceur, en délicatesse, en poésie, pour un poème inuit où sont illustrés aussi bien le texte que les silences.

Un merveilleux voyage dans lequel on se laisse porter, qui est revenu en histoire du soir, soir après soir, jusqu'à ce qu'on rende l'album à la bibliothèque.

Un texte très joli à dire, en prenant son temps, pour écouter les mots, regarder les images...

Petites pépites de poésie

Et comment ne pas reparler du Bonheur de Paul Fort, qui faisait sauter de joie mon petit bonhomme quand il avait deux ans, qui réclamait sans cesse "encore le bonheur !"

Je vous laisse aller lire mon article de l'époque pour en savoir plus...

Partager cet article

Repost0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 07:07

Troisième album des histoires d'indiens : Tirawa et le mangeur de nuages, de Vladimir Hulpach et Marek Zawadski. Ici, on est dans une autre ambiance, avec des illustrations beaucoup plus réalistes (tout à fait le genre d'illustrations qui me bluffaient quand j'étais enfant et qui me bluffent encore, le visage qu'on devine dans le bleu du ciel... j'ai passé des heures à regarder ce genre d'images enfant en me demandant comment ils faisaient !) et une histoire qui pourrait être une légende traditionnelle (à vérifier) : la quête du jeune Tirawa qui veut prouver sa valeur en affrontant le terrible mangeur de nuages.

Comme toujours dans les légendes, il va triompher là où les autres ont échoué grâce aux plumes magiques que lui a confiés sa grand-mère et grâce à l'aide d'un plus petit que lui.

 

Une histoire qui plaira aux amateurs de contes et légendes et qui a beaucoup plu à ma miss de 5 ans ainsi qu'à sa maman (ma grande de 7 ans 1/2 ne l'a pas lu mais je pense que c'est tout à fait le genre de livre qui pourrait lui plaire).

Partager cet article

Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 13:15

Après Petit Sioux,  voici un second album, pour les un peu plus grands (mais mon loulou a aussi bien patienté pendant la lecture) : Croissant de Lune de Winfried Wolf et Nathalie Duroussy. Ici, c'est une histoire dont la poésie me fait un peu penser à celle des contes d'Andersen, et à l'un de mes contes préférés, La reine des neiges... même si l'histoire est complètement différente, bien sûr !

 

croisssandetlune.jpg

 

Croissant de Lune est un jeune indien qui n'a pas de parents, un enfant qui vient d'une autre tribu à qui personne ne parle. Un jour, la tribu s'en va pour l'hiver et le laisse seul avec un poney blessé. Tous deux se mettent en route à la recherche de ses parents et rencontrent une mystérieuse vieille femme...

 

Poésie de l'histoire, poésie des images, j'ai beaucoup aimé ce conte... Je crois qu'on l'empruntera à nouveau.

 

(Encore un album bientôt...)

 


Partager cet article

Repost0

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture et encore des livres... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

~ Archives ~

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -