27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 16:26

rosacandida.jpgJ'aime les gens. Je sais, c'est une drôle de manière de commencer à parler d'un livre... et pourtant, je crois que c'est ce qui explique le mieux ce que j'ai aimé dans ce livre-ci.

Un roman islandais, sorti il y a quelques temps, que j'ai découvert chez France Loisirs (d'où vient la photo de couverture, j'avoue que j'adore cette couverture). Et encore une fois, une jolie découverte...

 

C'est l'histoire d'un jeune homme qui quitte l'Islande avec trois boutures de rose pour rejoindre le jardin d'un monastère dont la roseraie, dont parlent tous les livres d'horticulture, est presque abandonnée. On pourrait dire que ce voyage est initiatique, mais même s'il grandit au fil de ce voyage et de ces rencontres, on n'est pas du tout dans une histoire moralisatrice.

Ici, tout est subtil et très humain. Les personnages sont très vrais, avec une foule de petits détails très justes. Sa mère, disparue trop tôt, qui aimait tant les roses et qu'on imagine à travers l'empreinte qu'elle a laissée. Son père, qui voudrait qu'il fasse des études et qui tente de déchiffrer les recettes de cuisine de sa mère - ah, la soupe au cacao, comme j'aimerais goûter ça ! Son frère, qui porte des vêtements trop colorés et vit dans son monde. Ces gens qu'ils croise, au fil des rencontres. Le village du monastère avec ses petits commerces, les frères... Cette scène où le narrateur se heurte à la barrière de la langue pour décrire l'Islande et où toute cette immensité est retracée en quelques mots...

 

Bien sûr, l'histoire parle de la vie, du bonheur. Le personnage principal évolue. Et pourtant, le bonheur qui traverse parfois le livre n'est pas exempt de mélancolie, les choix répondent aux hasards... Bref, on dirait la vie.

Un livre qu'on referme avec un peu de mélancolie...

 

"Rosa Candida", très joli roman d'Audur Ava Olafsdottir, récemment traduit en français et autre belle découverte islandaise...

 

... et, petit PS : ici, une interview de l'auteur (dans un dossier sur la littérature islandaise en plus !).

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Mes lectures Islande
commenter cet article

commentaires

johanne 28/11/2011 20:41

en tout cas, je n'ai jamais entendu parlé de cette fameuse soupe au cacao les fois où je suis allée en Islande. ça doit être une recette familliale.
je viens de lire l'interview ( très intéressant) et de découvrir le petit reportage sur la littérature islandaise.
grand choc émotionnel en voyant leur photo d'accroche: gullfoss dans toute sa splendeur hivernal. c'est un site que j'ai eu la chance et le bonheur d'admirer en été et en hiver. une pure merveille,
à chaque saison sa dimension grandiose personnelle.
de toute façon, tout est magnifique là bas.

j'ai déjà lu Arnaldur Indridason plusieurs fois.
ce livre est ma 2ème expérience islandaise et il sera suivi d'autres.

j'ai exploré des auteurs suédois et finlandais à plusieurs reprises pour mon plus grand plaisir. et je m'apprête à découvrir une trilogie d'une norvégienne Anne B Ragde.
j'avais entendu parler de ses romans dans la Grande Librairie dans une émission spéciale romanciers nordiques ( très intéressante, mais un peu frustrante, car on passait assez rapidement d'un
auteur à l'autre).
ma mère venait d' offrir les 3 tomes à mon grand père. ils sont maintenant sur ma table de chevet et attendent leur tour. tout le monde en dit le plus grand bien.

je vais suggérer à ma bibliothèque préférée d'investir dans quelques romans islandais pour continuer ma découverte. Ils viennent d'acquérir eux aussi Rosa Candida et sont sous le charme islandais!

anne(tte) 25/12/2012 18:27



Ça y est, j'ai trouvé la recette de al soupe au cacao ! Elle est à la fin de L'embellie, le second roman traduit du même auteur. Je n'ai pas encore essayé mais il fallait que je te passe
l'info. ;)



johanne 28/11/2011 13:54

ça y est, je l'ai lu et j'ai aimé!

Un peu déçue par le manque d'Islande, mais bon, je le savais qu'il partait notre héros!
Un peu désarçonnée par ces nouveaux horizons sans nom, mais très attachée à ces personnages plus vrais que nature, très humains et touchants. J'aurais aimé leur tenir la main un peu plus
longtemps...

Le livre est désormais dans la pile des: "à prêter!"

merci pour ce titre!

anne(tte) 28/11/2011 17:36



Contente qu'il t'ait plu ! C'est un de mes grands coups de coeur (avec "Karitas"). C'est vrai que le héros reste bien peu en Islande... et puis, depuis, je rêve de trouver la recette de la soupe
au cacao, elle m'intrigue beaucoup !


Il y a une interview de l'auteur (et un dossier sur la littérature islandaise) ici. D'ailleurs, je vais mettre le lien dans l'article !



~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -