4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 06:52

riennesoppose

Je viens de finir Rien ne s'oppose à la nuit et il va m'être bien difficile d'en parler. C'est un livre magnifiquement écrit et infiniment bouleversant. En fait, je ne sais pas s'il y a grand chose de plus à en dire. Difficile de partager sans trop dévoiler...

 

C'est à la rentrée que j'ai entendu pour la première fois parler de ce livre, en bien me semble-t-il. Je crois avoir vaguement compris qu'il y avait polémique mais sans m'y intéresser plus. Je ne savais donc rien quand, vaguement curieuse, j'ai écouté un extrait sur le site Audible sur lequel je télécharge régulièrement des livres audio.

L'extrait était court et ne m'apprenait pas beaucoup plus. Tout juste avais-je compris qu'il s'agissait d'un livre que l'auteur écrivait sur sa mère et que j'allais bien accrocher à la voix de la lectrice, Marianne Epin.

Curieuse toujours, j'ai tenté.

 

Dès les premières pages, j'ai appris que la mère de l'auteur s'était suicidée, et compris que le livre tournerait autour de ce suicide. Mais j'étais loin de savoir à quoi m'attendre...

Au fil des pages, on découvre ainsi l'enfance, puis la vie d'adulte de Lucile, tout en suivant la quête de sa fille pour la comprendre, interroger ses proches, trouver des documents. Tout en s'interrogeant sur ce livre qu'elle écrit, la possibilité de l'écrire, l'impossibilité d'abandonner...

 

Tout est vrai, du moins je crois, mais c'est surtout la force et la vérité du texte qui importent, finalement. Comme dans la vraie vie, les personnages peuvent avoir plusieurs facettes et ne se résument à aucune d'entre elles. Comme dans la vraie vie, certaines zones restent dans l'ombre et ne seront jamais éclaircies... Comme dans la vraie vie, les excentricités ou le drame font juste partie de ce que est "normal", parce que ce n'est pas parce que c'est terrible que ça ne peut pas arriver. Même si, comme l'écrit l'auteur, parfois "ça fait beaucoup."

 

Marianne Epin interprète magnifiquement ce texte, et dans sa voix, tout sonne vrai. Pas tout de suite mais plus tard, je crois, je le réécouterai...

 

"Rien ne s'oppose à la nuit", un livre de Delphine de Vigan que j'ai découvert en livre audio chez Audiolib et dont l'interprétation est un vrai plus, je trouve. Et une quatrième lecture pour le Challenge 1% rentrée littéraire.

challengerentree.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Poppilita 13/06/2012 12:27

un livre bouleversant

anne(tte) 13/06/2012 22:58



Merci pour ton passage ici. :)



tic@ 04/06/2012 14:11

j'avais voté pour lui dans le prix des lecteurs de ma médiathèque. Un livre qui laisse sa marque.

anne(tte) 06/06/2012 21:27



C'est chouette un prix des lecteurs de la médiathèque ! J'aimerais bien monter quelque chose comme ça ici, même si on est un tout petit village.



~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -