15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 07:05

Comme promis, voici la suite ! Je pensais vous parler réglages de l'appareil, f, ISO, tout ça... mais j'ai découvert entre temps que tout cela est très bien expliqué sur le site Bento Blog, qui organise le projet photo 52, et qui proposera des articles sur la photo tout au long de l'année.

Et mes petits réglages, dans tout ça? Eh bien, je me suis dit qu'après tout, je pouvais l'expliquer quand même à ma sauce à moi, en beaucoup plus court et beaucoup moins rigoureux, juste pour dire comment je m'en sers !

 

Commençons par l'ISO : c'est facile, c'est la sensibilité de la pellicule. Moi, je me souviens qu'ado, en vacances,quand j'allais acheter mes pellicules photos chez le marchand de journaux, il fallait que je lui dise quel ISO je voulais - en pratique, de l'ISO 100 pour les photos dehors au soleil, ou de l'ISO 800 pour les photos à l'intérieur.

Maintenant qu'on est passé au numérique, plus besoin de demander au marchand de journaux et plus besoin non plus de finir ma pellicule de 100 dehors avant de faire des photos dedans - ça, c'est quand même pratique ! Juste un petit réglage à changer et un coup d'oeil sur l'écran de l'appareil pour vérifier le résultat.

Comme je photographie surtout à l'intérieur sans flash (pour rester discrète et ne pas éblouir), je me mets souvent en ISO 1600, la plus grande valeur de mon appareil. Les puristes diront que ça rajoute du bruit, c'est à dire que le résultat risque de ne pas être terrible si on veut aggrandir une partie de la photo ; moi, ça me va, puisque je n'aggrandis pas de partie de photo et puis, j'aime bien le "grain" que ça crée.

Comment on sait (ou plutôt je sais) que l'ISO choisi est adapté à la situation? Là encore, j'utilise une méthode de "non-puriste" : j'essaie et je regarde le résultat. C'est du numérique donc pas de développement à payer, on teste, on regarde sur l'écran (de l'appareil photo dans un premier temps, puis de l'ordi) et on voit si ça nous va ! Si l'ISO est trop élevé (la pellicule est trop sensible), j'ai une superbe photo "brulée", c'est-à-dire blanche avec trois taches de couleur. Ca peut être un style... mais comme photo de famille, bof. Si c'est trop faible, l'appareil refuse de prendre la photo ou alors, c'est tout flou !

 

Une fois sa pellicule choisie, il reste deux paramètres à fixer : l'ouverture du diaphragme (f) et le temps d'ouverture. En pratique, les deux sont liés (en tous cas, si comme moi, on n'utilise pas le tout manuel et qu'on ne veut pas une photo floue) donc si on choisit l'un, l'appareil fixe l'autre. En effet, plus le diaphragme s'ouvre grand, plus il laisse entrer de lumière et moins il a besoin de s'ouvrir longtemps pour impressionner la pellicule.

L'appareil a deux modes qui correspondent : un où on choisit l'ouverture f et lui choisit le temps d'ouverture (qui s'appelle Av sur le mien et que j'utilise tout le temps) et l'autre où on choisit le temps d'ouverture et il fixe le f.

Qu'est-ce que ça change, l'ouverture? Eh bien, plus l'ouverture est grande et plus il entre de lumière, comme je l'ai déjà dit, mais aussi plus la profondeur de champ est faible : ça veut dire qu'avec une grande ouverture (f=1,8 par exemple), l'arrière plan de la photo est flou. Ce qui est très joli pour des portraits (et cache le bazar en arrière plan, comme je l'ai déjà dit) parce que cela fait bien ressortir le visage qui est au premier plan.

Mais pour régler une grande ouverture (et donc un petit f), encore faut-il avoir un objectif qui le permette. Il m'a fallu un peu de temps à le comprendre avec notre précédent objectif qui ne descendait que jusqu'à 5 et me faisait des arrières-plans... presque toujours nets !

Ce qui est très bien aussi, avec une grande ouverture, c'est que quand on photographie sans flash à l'intérieur, le temps d'ouverture est toujours quand même assez court donc on n'a plus de photo floue ! Parce que moi, avec un long temps d'ouverture, même en essayant de ne pas bouger et en retenant ma respiration en prenant la photo (j'ai même essayé ça, pour tout dire...), j'avais très très souvent des photos floues...

 

Bref, je suis ravie de notre nouvel objectif... je vous en parlerai à l'occasion !

 

Et l'autre mode? Eh bien, si vous essayer par exemple de photographier deux miss qui font une ronde en chantant "Promenons-nous dans les bois" ou qui sautent tout partout en écoutant "Elevation" (elles ont des goûts éclectiques), il vaut mieux fixer un petit temps d'ouverture et avoir plus de profondeur de champ tant qu'à faire... dans ces cas-là, je me mets lâchement en automatique flash coupé (réglage "P" sur mon appareil) et je laisse l'appareil se débrouiller pendant que je tente de mettre mes miss dans le cadre... Pour l'instant, le résultat me suffit ! Mais je sais qu'on peut aussi utiliser le mode "Sport" ou bien celui "priorité à la vitesse" (qui s'appelle "Tv").

 

Je vous avais dit, ma science photographique est assez limitée... mais très appliquée ! Avis aux photographes de passage : s'il y a trop de bêtises ou si vous avez des conseils...

 

Et pour un super livre plein de conseils sur la technique, le cadrage... pour prendre son bébé en photo, c'est ici.

Une suite est prévue... mais je n'ose plus donner de date tant il m'est difficile de m'y fixer en ce moment, disons dans les prochaines semaines.

PS: Anne, si tu passes, cet article est pour toi. ;)

Partager cet article

Repost 0
Published by @nne(tte) - dans Histoires de maman
commenter cet article

commentaires

Sorci 15/02/2011 08:25


C'est pour Anne, mais je prends aussi, merci ♥


@nne(tte) 16/02/2011 08:26



C'était parce qu'elle m'avait demandé comment je prenais mes photos. ;)


Je suis contente que ça t'intéresse aussi. :)



~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -