1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 08:44

Ça fait un petit moment que je n'ai pas montré de couture ici, ça manque, non ? Voici enfin la jupe de ma miss, celle qui m'a donné bien du fil à retordre : Marlon. Du fil à retordre, l'expression est appropriée, vous allez comprendre pourquoi.

 

Quelques mots sur le modèle, d'abord : c'est un super chouette patron de Papillon et Mandarine, des patrons qui me faisaient rêver depuis leur sortie l'été dernier... Là, je me suis fait plaisir, et puis cette jupe Marlon est tellement tellement jolie ! Le déclic, ça a été la jolie laine de Cécile qui allait tellement bien avec l'ensemble Keani qui va tellement bien avec la jupe... Bref, j'ai commandé le patron et prévu deux versions : sans jupon de tulle pour ma grande miss et avec jupon de tulle pour ma petite miss.

J'avais le tissu idéal pour aller avec le gilet que j'avais tricoté... il y avait plus qu'à coudre.

 

C'est là que les ennuis ont commencé... Pas la faute du patron, non, qui est super bien expliqué... Sans doute plus la fatigue et l'étourderie de la couturière ?

 

Déjà, le tissu, je me souvenais que j'en avais acheté 1m il y a bien longtemps (lors de mes débuts en couture), c'était un peu juste pour le patron mais en observant bien le plan de coupe, les mesures et tout, je me suis dit que ça allait passer. Sauf que quand j'ai déplié mon tissu... horreur, un grand trou au milieu ! J'avais complètement oublié que je l'avais découpé pour faire un Beltsy Bag...

Enfin, en me donnant un peu de mal, j'ai pu quand même découper mes pièces. Mais qu'est-ce que ça a été juste !

 

Etape 2 : la couture. Et là, j'ai découvert le fil qui rend fou (la machine ET la couturière). Je vous explique : vous prenez une machine qui marche, vous mettez une canette de ce fil et tout à coup, les points sur l'envers font des zig-zag (les points droits, bien sûr, ce serait pas drôle sinon). Vous enlevez la canette, vous la remettez, toujours pareil. Vous démontez la machine à coudre pour la nettoyer (eh oui), vous la remontez, toujours pareil. Vous videz la canette, vous en bobinnez une autre, pareil. Vous réglez la tension du fil : pareil. Vous mettez un autre fil (quand même, j'ai fini par y penser)... pareil !!! Obstinée, vous enlevez la canette, la remettez, renettoyez la machine (des fois que...), remettez un fil... et tout à coup, ça marche et vous ne savez pas pourquoi. Pleine d'espoir, vous remettez le fil maudit... et là, ça marche plus.

 

ARGH !!!

 

La solution de dépannage était donc (après plusieurs essais successifs) : mettre une canette d'un autre fil, piquer, enlever la canette, la remettre, piquer, enlever la canette, la remettre, piquer... Et ça finit par remarcher.

Depuis, j'ai repéré mon fil maudit avec deux étiquettes à tête de mort et j'ai pris un autre fil, un peu moins bien en couleur mais à peine... et qui marche (vive les bobines Gutterman !).

 

Après tout ça, la couture aurait dû être tranquille... ben non. Parce que j'ai eu la bonne idée de penser que la jupe était trop étroite pour ma miss et j'ai voulu faire la maligne en trouvant une autre solution, à savoir une bride de boutonnage à l'intérieur et des boutons décoratifs à l'extérieur.

Les premiers boutons décoratifs, les mêmes que le gilet, étaient parfaitement assortis au tissu. Tellement qu'ils devenaient invisibles une fois cousus dessus (comme un caméléon, je vous jure...). Chaque fois que je passais devant la jupe, je croyais qu'ils étaient tombés et je les cherchais par terre (!).

Les autres, ma miss ne les aimait pas (ni la forme, ni la couleur, la totale !)... Après discussion, j'ai quand même décousu les premiers boutons et cousu les deuxièmes, juste pour voir. Porté, ça changeait tout, ma miss aimait, ouf !

 

Par contre, porté, le résultat... je vous laisse juger...

 

130105marlon1

130105marlon3

 

De côté et de dos, ça va encore mais devant...

 

130105marlon2Euh...

 

J'ai donc essayé plusieurs choses, comme coudre le bas de la patte de boutonnage, patiemment, à petits points à la main.. pas mieux. Déplacer le bouton intérieur ? On peut plus fermer la jupe. Je me suis bien creusée la tête (parce qu'en plus vu l'épaisseur du tissu, je craignais que ma machine ne fasse pas bien les boutonnières) donc j'ai tenté les deux boutonnières du bas seulement, à la main (je n'avais jamais fait bien sûr).

 

Et vous savez quoi ? La solution, c'était de faire quatre boutonnières, exactement comme indiqué par le patron ! C'était bien la peine de me creuser la tête plus d'une semaine ! Et comme ça, j'ai pu enlever mes boutons, les recoudre (ce qui faisait la quatrième fois que je cousais les boutons de cette jupe, à la main, sans compter les boutons intérieurs et les boutonnières brides brodées pour être ensuite découpées !).

 

Au final... je suis quand même super contente de cette jupe sur ma miss ! Comme quoi, dans la vie, la persévérance paie...

 

130120marlon1

 

130120marlon2

 

130120marlon3

 

Et avec le gilet...

 

130120marlon4

 

130120marlon5

 

130120marlon6

 

En plus, elle fait virevolter ma miss !

 

Et la seconde ? Ben, le tissu que j'ai choisi déteint malgré trempage au gros sel, lavage, trempage au vinaigre, lavage... ça commence bien !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Couture
commenter cet article

commentaires

sabrina 25/05/2013 21:31

bravo d'avoir vaincu tes difficlutés,elle est vraiment chouette Marlon ds ces tons!

anne(tte) 30/05/2013 16:20

Merci de ton passage ici... je vois qu'on partage au moins deux créateurs fétiches pour les patrons. ;) Là, je ferais bien une version été... s'il y a un été bien sûr. :/

tic@ 04/02/2013 09:10

que de péripéties! bon, la jupe est belle, la miss contente, et la mère fière. Tout est bien qui finit bien!

(en aparté, quelle belle bibliothèque en arrière-plan! tu ne fais pas mentir le nom de ton blog!)

anne(tte) 04/02/2013 15:43



Comme tu dis, j'aurais dû l'appeler la jupe à péripéties ! - Et pour la bibliothèque... ben oui, on a des livres partout ici, mais c'est tellement tellement bien, les livres, aussi...



cecileetsesmains 03/02/2013 14:46

mamma mia, elle est vraiment jolie (et assortie au joli gilet aussi...)mais quel boulot, quel courage, quel têtuserie!! (hein ça ne se dit pas?) pourtant je te comprends ohhhh combien dans ta
persévérance: on fait qqch soi-même, ce n'est pas pour le faire à moitié et regretter après et ne jamais le porter!! en tout cas, bravo!!
(et bravo aussi pour la bibliothèque gargantuesque au second plan, ça fait rêver!)

anne(tte) 04/02/2013 15:38



Merci beaucoup Cécile... Tu sais que sans la laine, je crois que je ne me serais pas lancée dans la jupe ? Et la têtuserie, j'adore, c'est tout ça fait moi.


La bibliothèque... c'est un échantillon, en fait, c'est vraiment la maison des livres ici !



lo* 02/02/2013 21:10

une ravissante jupe qui va virevolter !!!

anne(tte) 04/02/2013 15:36



Merci beaucoup Lo* ! Et j'en profite pour le redire : j'adore les thèmes que vous choisissez pour le défi cousettes pour p'tit boy.. Trop fortes. ;)



~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -