7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 15:05

En tricotant, j'aime écouter des livres audio ou des podcasts ; depuis que ma Choupinette va à l'école l'après-midi, je profite de mes têtes à têtes avec un petit bouchon moitié tétant moitié siestant pour retrouver ce petit plaisir...

 

lydiamorandyC'est grâce à un ami qui m'est cher que j'ai découvert l'émission Partir avec de France Inter, et à travers elle des personnes qui viennent raconter leur riche expérience ou comment ils donnent un sens à leur vie.

Cette semaine, j'ai écouté l'émission consacrée à une jeune femme qui s'appelle Lydia Morandy et ça a été un vrai coup de coeur. Une fois encore, toujours cette même idée : "qu'est-ce que c'est beau, quelqu'un qui réalise ses rêves".

 

De cette jeune femme, je connais donc la voix, la photo et des fragments d'histoire. Elle est née au Sénégal "d'une famille originaire de Saône et Loire", elle est arrivée en France toute petite. Elle a fait de belles études, est devenue assistante du procureur puis responsable DRH. Une vie parfaitement réussie, exemplaire.

Et puis, comme en marge de tout ça, à 12 ans, elle a découvert le Sénégal et passé ses vacances, fascinée, à cuisiner avec l'une de ses tantes, une cuisine sénégalaise simple, savoureuse, qui demande "un temps infini" de préparation. Ce petit bout d'âme, elle le ramenait en France avec elle en cuisinant pour ses amis qui lui disaient "tu devrais ouvrir un restaurant".

 

Et alors, elle l'a ouvert, ce restaurant? Pas tout à fait, et c'est là que je trouve cette histoire peut-être encore plus belle. Elle a entendu parler du mouvement Slow Food - j'avais toujours cru que c'était un concept de magazine, ça, une sorte de tendance actuelle. Eh bien elle, elle a lu, elle a réfléchi, elle a trouvé dans ce mouvement l'idée de préserver tous ces savoirs faire traditionnels, notamment tout ce qui tourne autour de la cuisine, pour ne pas les perdre, tout simplement.

Et elle a ouvert "une sorte de restaurant".

 

Fidèle à son idée de prendre le temps, elle demande aux gens de lui commander des repas la veille. Et ensuite, elle cuisine pour eux, et elle leur livre. En bio, comme une évidence, parce que faire vivre cette cuisine, c'est faire quelque chose de durable, de local, comme une cohérence.

 

Elle travaille en Essonne alors je ne goûterai sans doute jamais sa cuisine, moi qui ne connais rien à la cuisine sénégalaise. Mais j'aime tellement son courage de se lancer dans "sa petite entreprise", sa modestie quand elle dit qu'elle n'est pas passionnée de cuisine "sinon elle ferait de la cuisine française", la manière dont elle décrit les femmes sénégalaises qui font chaque jour un petit miracle en nourrissant leur famille avec des petites choses toutes simples et tellement savoureuses.

J'y retrouve en écho toutes ces femmes, depuis toujours, ma grand-mère qui préparait les bocaux avec les champignons au vinaigre, mon grand-père qui nous offrait lors de nos visite la soupe au pistou qu'il se levait à l'aube pour préparer et qui mijotait déjà à dix heures du matin pour le soir. Moi quand je fais des petites madeleines avec mes miss...

Une cuisine comme un cadeau, une pochette surprise, une petite boîte de fête. Et une femme-artiste comme une fée, un éclat de rire dans la voix, qui ne s'attarde jamais quand elle parle des épreuves et qui dit que non, tout a été facile, que si c'est ça difficile, elle en veut bien tous les jours... et qui, en même temps, quand la journaliste lui demande comment elle fait pour y arriver tout en s'occupant de ses enfants a cette réponse merveilleuse : "mais qui a dit que j'y arrivais?" Et ça, c'est tellement un truc de femme et tellement un truc de maman...

 

Le portrait est une tentative maison d'après la photo de la page de France Inter.

J'aime ce regard de calme détermination, tellement difficile à capturer sur le papier...

 

Vous pouvez retrouver l'émission ici.

 

... et cet article est dédié à Juliette, autre magicienne cuisinière...

Partager cet article

Repost 0
Published by @nne(tte) - dans Belle histoire
commenter cet article

commentaires

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -