10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 14:52

Le mercredi, comme il n'y a pas école, on regarde souvent un DVD en famille. Depuis peu, miss Choupinette (grande de 3 ans) s'est jointe à sa grande soeur et moi. Elle n'est pas un public facile : elle se lasse très vite de ce qui se passe à l'écran - je trouve ça plutôt sain, je l'avoue. Donc, si ça dépasse la durée d'un épisode de Petit Ours Brun, elle va souvent voir ailleurs. Et en plus, elle est hypersensible... et elle a besoin de pouvoir tout, tout comprendre (on voit qu'elle réfléchit beaucoup devant la télé !) donc il ne faut pas que ça aille trop vite...

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/416qY2FeDqL._SL500_AA300_.jpgJ'ai donc été très étonnée de la voir accrocher au film choisi avec sa soeur, un film pas forcément pour les enfants et que nous avions vu avec plaisir avec mon mari (après bien des tentatives de location au vidéo club, mais ça, c'est une autre histoire...) : Le dernier trappeur de Nicolas Vanier.

 

C'est presque un documentaire, puisqu'il a filmé la vie d'un authentique trappeur canadien. Cependant, les anecdotes vraies ont été "scénarisées" et c'est donc un vrai film, qui nous montre une année de la vie de ce trappeur, sa vie au coeur de la nature, ses doutes sur l'avenir de ces superbes paysages qui l'entourent.

Et aussi l'histoire de ses chiens ou plutôt de comment une chienne qui n'a pas tout pour lui plaire va lui sauver la vie et trouver sa place auprès de lui...

 

J'avais beaucoup aimé ce film, la manière dont il dépeignait justement cette vie en harmonie avec la nature, et je me réjouissais de le partager avec ma grande Ju de 5 ans 1/2, pensant que l'histoire des chiens lui plaîrait peut-être.

 

Et donc, non seulement Ju a bien accroché mais sa petite soeur aussi. Il faut dire que ce film a finalement bien des atouts pour un petit : les scènes se déroulent lentement, mettant en scène des animaux (ours pêchant des poissons, castor construisant un barrage, ...), il repose plus sur les images que sur les paroles finalement - je dirais que c'est très "explicite" : ma miss a parfaitement compris le danger que courrait le trappeur tombé dans un lac gelé, sans qu'il y ait besoin d'explication ou de musique dramatique : il était tombé, il appelait ses chiens qui ne l'entendait pas... ça lui a fait un peu peur, mais pas trop, puisque les chiens sont revenus le sauver et qu'une autre traversée de lac gelé se passe sans encombre par la suite ("après, j'avais plus peur").

 

En y réfléchissant, je pense que c'est le "ton" du film qui est approprié : montrer, sans explications superflues, ce qui fait que chacun prend en fonction de son âge les scènes pour les interpréter à son niveau...

 

Et pour la petite histoire, une scène qui m'a beaucoup marquée : la femme du trappeur qui gratte les carreaux de sa fenêtre pour enlever le givre à l'intérieur de sa maison. Quand je l'ai vue, j'étais pleine d'admiration et je me suis dit que je ne pourrais jamais vivre dans des conditions pareilles... et une semaine après, j'enlevais le givre à l'intérieur sur les carreaux de ma chambre (c'était au temps de nos problèmes de chauffages de l'an dernier). De quoi se prendre pour des trappeurs sur les contreforts du Vercors...

 

Un joli film pour tous les amoureux de nature, donc, "Le Dernier Trappeur" de Nicolas Vanier.

Et surtout, si vous avez eu l'occasion d'en voir d'autres du même réalisateur, comme "Loup" qui est sorti l'an dernier, n'hétisez pas à me donner votre avis en commentaire. Je n'ai vu que celui-ci et j'aimerais bien qu'on m'en conseille d'autres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -