16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 20:32

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41I7LYsDK2L._SL500_AA300_.jpg"Quel être humain sensé accepterait un labeur qui requiert sa présence vingt-quatre heures sur vingt-quatre, 365 jours par an, dans des conditions de stress important où l'imprévisibilité des évènements est constante, où la sensation de contrôle, le soutien psychologique, émotionnel et matériel, ainsi que la reconnaissance d'autrui sont rares?"

 

En ce moment, je relis l'excellent livre de Violaine Guéritault sur le burn-out maternel. J'en avais déjà entendu parler plusieurs fois dans l'émission Les Maternelles pour finalement l'emprunter à la bibliothèque.

Sa lecture avait été une révélation : tout d'un coup, beaucoup de choses s'éclairaient (et sur mon boulot aussi d'ailleurs mais ça, c'est un autre sujet).

Parce que finalement, maman, c'est pas un métier facile... et que l'image de la mère idéale a la vie dure - et en plus, sur le net, la mère idéale n'est jamais en colère, toujours très pédagogue, se fait obéir sans même menacer de punition et trouve le temps de coudre l'essentiel de la garde robe de ses enfants tout en leur inventant des activités ludiques et pédagogiques et en faisant preuve d'une créativité folle à tous les repas... Et tout ça avec trois, quatre, voire cinq enfants !

 

Avec mes deux miss, adorables pourtant, et mon petit bouchon, tout aussi adorable également, les journées de maman à plein temps sont parfois bien difficiles... et là, il y a quelques semaines, ça a été l'évidence : c'était le bon moment pour me procurer ce livre et y replonger.

Bonne nouvelle : il existe en poche.

 

Je redécouvre cette analyse si éclairante du vécu de maman... Je souris ou je ris devant les anecdotes - c'est que je m'y reconnais tellement maintenant que mes miss sont plus grandes et peuvent elles aussi "dévaster" la maison en en temps record en étalant presque tous leurs jouets par terre (il faut le voir pour le croire).

Et déjà, ça fait du bien, parce que voilà, c'est dit, si je ne maîtrise pas tout, si j'arrive en retard à l'école (en me faisant réprimander par la maîtresse en plus), ce n'est pas moi qui suis anormale...

 

"Quand allons nous cesser d'avancer des explications vaseuses et détournées sur les problèmes de stress rencontrés par les mères? Les avis médicaux mettent en exergue les déséquilibres hormonaux pour justifier la dépression de certaines d'entre elles. L'approche psychanalytique, pour sa part, se focalise sur leur vie intrapsychique, et met en avant les conflits d'enfance non résolus avec leurs propres mères. Que reste-t-il aux femmes, dans ces conditions, pour faire reconnaître la validité de leur vécu et du stress associés à leurs responsabilités maternelles, sans être systématiquement placées sur le banc des accusées?

 

La société attend une performance exemplaire de la part des mères sans que leur soient accordées les ressources nécessaires pour répondre à cette attente. Si elles sont épuisées, débordées, ou chroniquement en retard, c'est forcément parce qu'elles sont complètement désorganisées. S'il leur arrive d'être aggressives, colériques ou à bout de nerfs, c'est sans doute à cause de leur émotivité exarcerbée et incontrôlée ou bien encore à cause d'un cas de syndrome prémenstruel aigu. Si finalement elles s'effondrent, c'est parce qu'elles souffrent de dépression due à une nature vulnérable et que les médicaments devraient soulager afin qu'elles retrouvent une productivité capable de satisfaire les besoins de ceux qui les entourent."

 

J'en reparlerai sûrement de ce livre mais j'ai tellement, tellement aimé ces passages de l'introduction que je n'avais pas envie d'attendre d'être au bout pour partager ça avec les mamans de passage sur ce blog...

Oui, j'en reparlerai, c'est sûr. Parce qu'un livre qui fait se sentir mieux dès les premières pages, ça vaut la peine d'en parler, non?

Partager cet article

Repost 0
Published by @nne(tte) - dans Histoires de maman
commenter cet article

commentaires

Myriam 27/02/2014 13:49

ah je vais le chercher ce livre enfin je pensais ke je devenais dingue il est vrai qu'en devenant maman il y a d brides de ma vie ke je n'ai pas réglé et là je suis en plein réglages je me cherche toujours en tant ke femme bref. je suis maman de trois pti gars toute seule. mais c sympa!!!!

coralie 23/12/2010 18:59


C'est tellement vrai!! Il va falloir que je le lise ce livre!! J'en aurais grand besoin!


@nne(tte) 26/12/2010 08:47



Je suis toujours en train de le lire mais j'en reparlerai bientôt. ;)



Karine 17/12/2010 14:10


Voilà un livre que j'ai bien envie (et besoin même) de lire. J'aimerai bien l'avoir pour Noël, tiens !


~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -