29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 11:54

Suite de la semaine du tricot et du crochet sur les blogs et donc des histoires de tricot (faute de compétence au crochet).

 

knitcrochetblogweek.gif

 

Pour participer, toutes les explications sont sur le site de Knitspirit...

 

Le thème du jour : "qu'est-ce que j'ai appris depuis l'année dernière?" Alors là, dans mon cas, plein plein de choses ! De manière générale, j'ai longtemps été adepte du "un patron-une nouvelle difficulté", soit une approche très progressive du tricot... Et puis, ce n'était pas ma faute, les patrons qui me tentaient me faisaient toujours apprendre quelque chose ! Comme la fois où j'ai tricoté un paletot au point mousse (en fil Neige, dont je parlais hier), que du déjà testé donc, et où j'ai décidé d'apprendre à tenir mon fil pour suivre enfin les conseils de ma grand-mère - et accessoirement tricoter un peu plus vite. D'ailleurs, c'était il y a un an, ça...

 

Depuis un an, j'ai aussi découvert le jacquard islandais, jacquard intarsia au point mousse dont j'ai régulièrement parlé depuis le début du blog, vu que j'ai surtout tricoté ça ! Et je me suis même perfectionnée en atelier tricot avec "le pape du tricot islandais" comme l'appelle une de mes amies (j'espère qu'Hélène Magnusson me pardonnera de l'appeler comme ça, je vous assure qu'elle n'a vraiment pas le look pape si tant est que ce soit un look), ce qui m'a permis de découvrir des choses que je faisais mal... comme le crochet que je faisais en mettant le fil à l'envers ! Quand je pense que j'ai déjà fait plusieurs fois des bordures au crochet comme ça, dont deux fois sur un gilet Olga... mais le troisième sera le bon !

 

Et 'j'ai aussi connu l'expérience ultime niveau émotions fortes au tricot - parce que oui, on peut avoir des émotions fortes au tricot, en tous cas, moi : découper son tricot ! Technique islandaise qui permet de tricoter un gilet tout en rond, presque sans couture, et qui se finit par "faites une couture à petits points serrés de chaque côté des mailles centrales et découper". Quand on a passé deux ou trois mois à tricoter un gilet, le découper, il faut avoir la foi (d'ailleurs, j'ai vu quelque part un conseil du type "prenez un verre d'alcool fort avant" mais il faut quand même couper droit alors, je ne sais pas...).

Pour moi, c'était donc avec le gilet Olga... Vous pensez bien que je l'ai immortalisé avant la découpe, surtout que je l'avais fait en taille 8 ans (tant qu'à faire, j'aurais pas pu tester sur une taille plus petite et donc plus rapide à tricoter).

olgaavantcoupe

Côté couture, pas simple de coudre à la machine le long d'un truc cylindrique... mais bon, j'y suis arrivée. Et après découpage, couture, rentrage de fils et bordure au crochet (à l'envers), ça a donné ça.

olgapourju

J'étais tellement contente de moi que j'en ai vite fait recommencé un autre avec mes restes de laine (qu'il a fallu compléter) pour mon petit bouchon... Et cette fois, j'avais lu les conseils du tuto d'Hélène Magnusson : piquer sur l'envers du tricot.

Je me suis lancée confiante... sauf que piquer sur l'envers, sur un petit gilet en 1 an cette fois et avec les fils du motif jacquard, ça a été l'horreur... Il me manquait le second conseil, celui du tuto pas encore publié, que m'a gentiment donné Hélène en répondant à mon commentaire.

Bordure au crochet à l'envers toujours - vu que j'ai compris que c'était à l'envers seulement lors de mon atelier, grâce à l'oeil de lynx d'Hélène qui l'a vu en même pas deux secondes en apercevant le gilet.

 

Bref, on apprend de ses erreurs (et pour reprendre la devise de mon mari "porté, ça se voit pas !"). Il ne me reste plus qu'à en refaire un troisième... Et le "pire", si on peut dire, c'est que je ne vais pas tarder à m'y mettre à faire ce troisième. Essayez un peu, avec trois enfants, de faire des gilets identiques à l'aînée et au troisième puis de poser la question à la deuxième "tu voudrais quoi, un gilet pareil ou différent?" Réponse simple : pareil et les mêmes coloris, s'il vous plaît ! En même temps, ils vont faire fureur tous les trois en jacquard assorti...

 

Et puis, ça me reposera de mon "tricot extrème", celui très joli avec beaucoup beaucoup mais alors là beaucoup de pelotes... Il faudra que je vous montre, d'ailleurs... Encore l'occasion d'apprendre avec deux objectifs clairs d'apprentissage : patience et persévérance (à moins que ça ne soit l'inverse !).

 

Et pour retrouver les autres participants, petit mot de conclusion : 2KCBWDAY2 !

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot
commenter cet article

commentaires

Kristina 30/03/2011 23:11


Wouaou, c'est super joli !!! Je comprends bien l'hésitation au moment de couper !
Je veux bien une référence pour ta belle laine irlandaise moi, ça donne envie ! (pour le modèle euh ... on va dire que je suis encore au stade "écharpe" alors ça attendra !!!


anne(tte) 31/03/2011 07:25



Merci ! Tu sais, il faut un commencement pour tout - moi, je trouve qu'avoir envie de faire un modèle, c'est un super moteur pour apprendre. Bon là, il faut tricoter en rond, faire des
augmentations, des diminutions et du jacquard, donc pas mal de choses quand même...


La laine islandaise de ce gilet, c'est de la lett-lopi, je
la trouve chez laine et tricot. ;)


D'ailleurs, j'y ai aussi pris mon kit d'aiguilles circulaires absolument génial - des knitpro, le "petit kit" de trois aiguilles.



~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

plumetis

Suivez-moi sur Hellocoton

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -