29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 17:52

Juste avant la cape du petit chaperon rouge, j'étais dans un autre modèle de cape, version bleue et "bonnes résolutions qu'on tarde à tenir"...

 

Il y a un an, je décidai de me lancer dans un modèle de tricot de Soeur Alma : Austria. Un modèle sortià l'automne 2009 et que j'avais déjà repéré à l'époque (il me faut souvent beaucoup de temps pour me décider !) et vendu sur le site de Luce. A l'époque de sa sortie, les choses étaient simples : le modèle était offert pour tout achat de la laine nécessaire pour le tricoter (j'avais bien bien étudié les choses à l'époque, n'est-ce pas ?). Depuis, il s'est passé quelque chose même si je ne sais pas quoi : le modèle n'apparaît pas dans Ravelry, à peine sur le blog de C'est dimanche et plus non plus sur la boutique de Luce, comme s'il n'avait jamais existé. J'ai fait un mail à la boutique de Luce, on m'a répondu que le modèle existait toujours, qu'il allait être rajouté sur la boutique... un ou deux jours après, le modèle était là et j'ai pu le commander, j'ai tout bien reçu dans les temps. Depuis, le modèle a disparu, puis est réapparu sous forme de fiche taille 16 ans (je crois), a à nouveau disparu... Que se passe-t-il avec ce modèle ? Mystère...

 

Bref, il y a un an, j'avais ma laine, j'avais ma fiche et même les boutons, j'étais parée pour tricoter Austria pour ma grande. Et comme j'étais en train de lire le livre d'Ysolda Teague, j'ai commencé par l'échantillon.

Ah là là, l'échantillon...

A la troisième tentative, je suis tombée sur les bonnes dimensions mais j'ai découvert quelque chose d'horrible : j'ai un défaut de régularité quand je tricote en aller-retour sur des aiguilles circulaires. Pourquoi ? Je n'en sais rien. Le même tricot avec des aiguilles droite, aucun souci, en rond, pas de problème, mais en aller-retour avec des aiguilles circulaires, ça fait des "rayures" en relief. Horrible...

Hors de question de tricoter la cape de ma miss comme ça et impossible de la faire tenir sur des aiguilles droites, vu qu'elle se tricote en un seul morceau. J'ai donc mis le projet de côté.

 

Un an.

 

Heureusement, au printemps, j'ai voulu tricoter le modèle Wanted pour ma miss, qui comportait une partie en aller-retour, et je me suis dit que j'allais tenter... Juste en m'appliquant à tirer plus sur mon fil sur les mailles envers, ça a marché, pas de vilaines rayures.

J'étais prête pour Austria.

 

J'ai donc repris ma fiche et ma laine, que j'évitais de regarder depuis un an, et je m'y suis mise. Et alors ?

 

Et alors, c'est incroyable ce qu'un modèle à la forme aussi simple et sobre peut être compliqué. Je n'ai jamais vu un modèle rédigé de cette façon, avec un tableau donnant les diminutions pour la version courte ou longue qu'il faut croiser avec des indications sur les fentes dans le texte, et qui donne parfois les hauteurs en nombre total de rangs et parfois en nombre de rang depuis le début des augmentations (c'est précisé à chaque fois mais moi, ça me perturbe). Je me console en me disant que si Soeur Alma est bien la créatrice du modèle, la conception technique est signée par quelqu'un d'autre (je me serais sentie trahie, là).

J'ai fini par me faire une photocopie de la fiche (qui n'est fournie qu'en version papier, alors qu'un PDF qu'on peut imprimer plusieurs fois est si pratique !) et tout anoter pour m'y retrouver - en plus, mon petit loulou a renversé de l'eau sur la version anotée, heureusement que je venais de finir mais pas sûr que je me relance là-dedans.

Enfin, la construction de l'encolure est très très étrange (une sorte de rangs raccourcis qui ne seraient pas des rangs raccourcis et où on relève des mailles pour boucher les trous pour les rabattre ensuite) et c'est peut-être moi qui n'ai rien compris mais le résultat n'est pas très joli...

Du coup, le modèle a attendu un bon moment avant d'être assemblé (il faut coudre le plastron, ce qui n'a pas été une partie de plaisir non plus pour que tout soit bien symétrique), histoire que j'ai un peu oublié ces mésaventures

Pour être honnête, je dois dire que j'ai tout de même bien aimé tricoter le (petit) plastron avec ses brandebourgs, c'était amusant !

 

Et le résultat final ? Le voici.

 

121121austria1

 

121121austria2

 

121121austria3

 

121121austria4

 

Je n'ai rien dit sur la laine, Dolce di Luce, mélange de mérinos et d'angora. Alors là, par contre, elle mérite son nom, elle est incroyablement douce, avec un côté un peu duveteux qui lui donne un je ne sais quoi d'aérien...

Et même si j'avais un peu l'impression d'avoir un chat bleu en trouvant les poils sur moi après chaque séance de tricot, je l'ai quand même trouvée plutôt agréable à tricoter. Un mélange assez luxe pour une petite princesse tout de bleu vêtue... - qui ne se rêve plus princesse depuis un moment, d'ailleurs, plutôt aventurière, mais qui était tout de même ravie de sa cape !

 

Donc, je vais rester sur la joie de ma miss et vite oublier le reste. Et si jamais je devais le retricoter, je le reprendrais à ma sauce, ce sera plus simple !

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot
commenter cet article

commentaires

La miche 13/02/2013 16:50

Il est magnifique !!

anne(tte) 15/02/2013 10:49



Merci beaucoup. :)



tic@ 02/12/2012 19:14

pas un modèle à recommander donc!

anne(tte) 04/12/2012 17:42



Malheureusement, non... et pourtant, c'est rare que je n'aime pas tricoter quelque chose...



~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

plumetis

Suivez-moi sur Hellocoton

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -