16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 17:45

Millénium, c'était ma grande lecture de l'été. Je vous avais raconté comment je l'avais trouvé à la bibliothèque en une version intégrale au poids impressionnant, et que j'étais partie en vacances avec. A la fin du tome 1, je m'étais attachée aux personnages et j'avais envie de les retrouver dans un tome 2.

Comme d'habitude, j'ai calé au début du tome 2, je l'ai posé un peu de côté et je l'ai repris après une pause consacrée à des lectures très différentes (un livre de Guillaume Musso, en l'occurrence !).

Au début, j'ai cru retrouver mes marques du tome 1 : un prologue avec une scène choc, les personnages qui évoluent chacun de leur côté, une intrigue dont on sent qu'elle va nous mener au sujet que le prologue a planté en quelques pages... Un peu long, ce début, peut-être, mais je me suis dit qu'il fallait lui laisser le temps, qu'on verrait bien...

Et puis, l'histoire n'a pas tourné comme je l'avais imaginé. L'intrigue a pris un virage inattendu, mettant les personnages, leur passé, leur personnalité au premier plan, et singulièrement Lisbeth Salander, figure complexe qui peut à la fois nous surprendre par sa violence et nous attendrir.

C'est noir, effectivement, et pourtant par moments c'est drôle ou émouvant, et le désespoir ne réussit pas à envahir tout. Les combats du journal Millénium pour un monde plus juste ou faire éclater la vérité, la tendresse de Lisbeth pour le tuteur qui l'a aidée... L'espoir est là, aussi, et ça fait du bien.

Son éditeur en parle tellement bien dans cette vidéo : à travers les multiples personnages, ce sont de grands sujets de société qui ressortent et qui font que c'est aussi un livre qui fait aussi réfléchir, engagé à l'image de son auteur. Et on regrette que Stieg Larsson soit mort avant d'avoir écrit les dix tomes qu'il avait prévu...

Il faut que je vous dise, si vous avez envie d'attaquer le tome 2 : prévoyez tout de suite le tome 3, qui reprend l'histoire quelques heures à peine après que le tome 2 se soit arrêté. Pour une fois, j'ai enchaîné les deux comme si de rien n'était (et je n'ai pas eu le temps de chroniquer La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette avant de finir La reine dans le palais des courants d'air). Les pages ont défilé très très très vite.

Petit bonus : j'ai beaucoup aimé la manière dont Stieg Larsson arrive à utiliser des définitions mathématiques en exergue de ses chapitres, de manière très pertinente et en leur donnant une vraie dimension poétique. Écrire un roman policier en gardant en filigrane le théorème de Fermat... c'est un virtuose.

Là, maintenant, je suis toute triste d'avoir fini. David Lagercrantz a repris les personnages de Millénium pour en écrire la suite, mais est-ce que je ne risque pas d'être déçue ? Est-ce que je vais retrouver ce qui m'a tellement plu dans ces deux tomes-là ? Si vous les avez lus, s'il-vous-plaît, dites-moi !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Charlotte 03/10/2018 21:50

J'avais aimé le tome 1, surtout pour le personnage de Lisbeth que je trouvais très intéressant et attachant. Pourtant je n'ai jamais réussi à lire la suite (dont j'avais commencé les premières pages), je ne m'explique pas trop pourquoi ... Je m'y mettrais peut-être un jour, mais il faudra que je relise le premier car ça remonte à loin.

anne(tte) 04/10/2018 17:01

Tu vois, j'ai aussi eu du mal avec le début du tome 2... Il faut un peu de temps pour que ça commence vraiment mais ensuite, on ne peut plus le lâcher !

Marie 18/09/2018 17:58

Ne chronique pas alors. ^^

J'ai lu trop vite... Effectivement, tu dis juste que tu l'as lu !

Marie 18/09/2018 13:50

Pas possible de t'aider, tu sais pourquoi ! ;-)
J'espère que tu aimeras la suite autant que les 3 premiers volumes.
Ça a dû vraiment te plaire !! :-) Parce qu'il me semble bien que les séries et toi ...

C'est peut-être plus facile d'être satisfait en lisant une suite écrite dans l'esprit du premier écrivain, que de regarder un film tiré d'un livre ?
C'est un cas assez unique (?), mais je crois me souvenir que pour Le cercle littéraire des amateurs des épluchures de patates, le livre a été achevé par la nièce de l'écrivain; il est vrai, à sa demande, ce qui est très différent.

Ça me fait penser à l'écrivain Anthony Horowitz. Il a écrit des enquêtes en reprenant le personnage de Sherlock Holmes. L'écriture est plus moderne, mais j'ai beaucoup aimé.
Cette expérience a dû lui plaire. Dernièrement, j'ai lu Comptine mortelle, une enquête à la façon d'Agatha. Là, il ne reprend pas de personnage. C'est plus un pastiche. Le livre est intéressant, rien que pour sa construction particulière. J'ai beaucoup aimé aussi.

En parlant de pastiches, j'aime beaucoup moins ceux de Boris Akounine, un peu trop burlesques à mon goût, même si c'est un de mes écrivains préférés. ^^

Je n'ai pas encore lu de livre de Guillaume Musso. Ton prochain article va m'intéresser. ^^

Marie 18/09/2018 16:54

Ne chronique pas alors. ^^
J'ai lu trop vite. Effectivement, tu dis juste que tu l'as lu !

anne(tte) 18/09/2018 16:30

Merci pour ton commentaire ! Si, ça m'aide parce que je suis fan de Sherlock Holmes et je n'avais pas osé tester la suite. ;)
... je n'avais pas prévu de chroniquer le livre de Musso mais pourquoi pas ? Surtout que mon mari l'a lu aussi alors je vais pouvoir lui demander son avis !

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture et encore des livres... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

~ Archives ~

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -