21 août 2018 2 21 /08 /août /2018 17:06

Il y a le style scandinave, épuré, tout en sobriété, tout ça tout ça... et puis il y a...

... comment dire...

Parfois, il est difficile de trouver les mots... Appelons ça le style Tex Mex ?

Comme dirait ma grande miss, "pour porter ce genre de vêtements, il faut avoir un style affirmé". Mon petit loulou s'en fiche ; il a flashé sur ce tissu qu'une gentille voisine m'avait offert (elle m'a offert un gros sac de tissu, en fait, après tri de ses stocks), il voulait que je lui en fasse quelque chose. Un peu épais, c'était plutôt un tissu d'ameublement pour faire un pantalon mais l'idée d'une grosse pièce dans ce motif piquait un peu les yeux. Là, quelqu'un m'a soufflé la solution : un short. En plus, une fois le tissu déplié, le short en 10 ans rentrait juste juste juste...

Au moment de chercher un modèle, je feuilletais le dernier numéro de La Maison Victor et j'ai lu en introduction du modèle Faro : "Votre fils portera ce bermuda classique pendant toute la belle saison. Twistez-le avec un imprimé rigolo..." Euh, un imprimé rigolo ? Je crois que je ne pouvais pas mieux faire !

Élastique réglable, fausse braguette, petites poches plaquées à l'arrière, passants, poches à l'avant... Le modèle avait tout pour plaire.

En plus, il était plutôt facile à décalquer (des fois, sur les magazines, c'est un peu compliqué) et les explications limpides... (là, je précise que j'ai pris la photo de la couveture sur le site mais le mien, il est pas en néerlandais, je vous rassure tout de suite !).

Je me suis amusée à faire les coutures et surpiqûres en rouge (pour rester dans la discrétion), le petit détail classe qui fait toute la différence (parce que vous voyez la photo et vous pensez classe et subtilité, n'est-ce pas ?).

Voyons ça d'un peu plus près...

Je suis trop fière de mes doubles surpiqûres ! :)

("Téquila" sur la poche arrière, eh oui...)

(Mais pas sur les deux poches, quand même, laissons de la place aux burritos)

Au moment de faire les revers en bas du short, j'ai eu un doute ; finalement, je préfère un ourlet bien large pour une longueur un peu en dessous du genou (et puis ça pique moins les yeux niveau motif).

(Le fameux élastique réglable pour que le short aille vraiment longtemps)

Aussitôt terminé, aussitôt adopté. Qu'on se le dise, le short Tex Mex va avec tout et se porte en toutes circonstances...

(eh oui, on est féministes dans cette famille, même les hommes lisent Wonder Woman ! :P)

 

Pour finir, en plus de ma voisine, je dois remercier la fonction "Balance des blancs" de GIMP. Oui, parce que qui dit petit homme pressé de porter son short dit aussi photos prises par le jour le plus couvert du mois d'août, à la lumière électrique... Donc sans ma fonction magique, mes photos ressemblaient à ça...

Quoique, niveau couleur, ça fait peut-être plus Tex Mex comme ça... ne manque plus que la musique de Western (ouiiiin-ouiiiin-ouin) et les fajitas... Euh, j'avoue tout : les fajitas, on les a faites juste après, avec du poulet à la téquila (miam). Ça doit s'appeler "la couture sous influence"...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Pedidouchka 10/09/2018 12:32

Quand vas-tu tester le "sombrero" en tacos plein de guacomole (celui qu'on voit dans "Moi, moche et méchant 2", les enfants rêvent d'aller au Mexique pour tester des chapeaux comme ça, je ne suis pas sûre que ça existe !!!) ?
Juste une petite plaisanterie en passant, et surtout, l'occasion de te féliciter encore une fois pour toutes tes réalisations... Quand tu penses que je sais à peine recoudre un bouton... Comme quoi, ce n'est pas de famille, mais bien un talent ! Bravo !

anne(tte) 10/09/2018 18:45

Oh là, ne parle pas de sombrero devant mon petit bonhomme, il est capable d'en demander un ! Quoique, en ce moment, c'est plutôt Zorro for ever, donc j'imagine que je peux prévoir une commande de tissu noir ! ;)
En tout cas, je te garantis qu'il ne passe pas inaperçu, encore tout à l'heure à la bibliothèque, le short a fait son petit effet. :P
Et côté Mexique, c'est ma mistinguette qui rêve d'une tête de mort mexicaine (tu vois ce que je veux dire?) mais là, le défi est de taille... je devrais peut-être montrer ça sur le blog ou insta histoire de me motiver à affronter les difficultés ?

Marie 22/08/2018 10:38

J’ai bien ri ! Les p’tits gars sont parfois surprenants !
T’inquiète pas, parfois les choses s’inversent, mais le côté incontrôlable reste quand même et ressurgit… quand il faut choisir une cravate ! ;-)
Bon, j’ai gardé LA chemise tahitienne et toute la collection de tee-shirts improbables portés au même âge que ton loulou et avant, car ça a commencé vers 3-4 ans. J’ai gardé tout ça au cas je serais accusée de divaguer. Et puis c’était trop mignon. Au moins on ne le perdait pas dans la foule.
En tout cas, bravo ! Il est magnifique ce short avec ses surpiqûres doubles, ses poches de devant (j’aime !), la ceinture élastique et aussi les passants pour une éventuelle ceinture... de cowboy ...? ;-)
Ce sont tous ces petits détails, pratiques ou pour le plaisir, qui font que les mamans doivent trouver des astuces pour laver certains vêtements dont certains refusent de se séparer. Au moins, en ce moment, ça sèche vite! ^^
J’ai zappé le post précédent. Ici, nous en sommes restés à la version antérieure et seulement écrite.
Mais c’est tellement vrai qu’une traduction différente peut tout changer. En audio, je ne sais pas, mais à lire, j’en ai fait l’expérience.
J’ai lu Don Quichotte dans une version littéraire, traduction littérale. Aride, comme tu dis !
Puis j’ai découvert une autre version et là, quel bonheur ! J’assume totalement que la langue était modernisée, mais au moins j’ai pu accéder à cette œuvre avec plaisir.
Pour reparler métro, pas possible d’y écouter des livres audio ou alors tu y laisses tes tympans… ;-)
Et puis encore, pour reparler des livres abandonnés dans ce fameux métro ;-) je dirais finalement plutôt : déposés. On commençait à parler à l’époque de ces livres laissés volontairement sur les bancs des parcs, dans un lieu public.
Depuis cet été, de jolies boîtes à livres ont vu le jour dans le village voisin du nôtre. L’idée semble faire son chemin. J’y ai vu du monde. À suivre…

anne(tte) 22/08/2018 18:32

Oh oui, comme tu dis, une ceinture de cow boy, c'est tout ce qui lui manque ! :P En même temps, il y a quelques années, il ne portait son gilet Lucky (you) qu'avec une étoile de shérif... l'accessoire indispensable comme tu imagines (j'avoue, je fondais complètement !).
Là, cousu en 10 ans, je pense que ça lui durera un petit peu. Il est tout tout fin mon loulou, il a encore un pantalon cousu en 3 ans dans lequel il peut rentrer... il lui fait bermuda maintenant !
C'est une jolie idée d'avoir laissé ce livre dans le métro pour quelqu'un... je suis sûre que ça a fait son bonheur. Ici aussi, de petites boîtes accueillent les livres à donner, on y trouve de tout. On a repris l'idée pour nos magasines à la bibliothèque et les livres qu'on désherbe, il faut juste trouver une astuce pour les mettre plus en valeur et que les gens se servent mais parfois, je les oriente vers la boîte et ça fait des heureux ! ;)
Pour Don Quichotte... j'en garde un souvenir impérissable. En classe de 3ème, nous avions eu le choix entre lire la version intégrale et la version abrégée. J'étais la seule à avoir choisi la version intégrale, 1200 pages tout de même et juste les deux semaines de vacances pour les lire... J'avais moi aussi eu un peu de mal mais j'étais passée pour une sorte d'héroïne de l'extrême pour le reste de la classe ! :P J'imagine que ce devait être le même genre de traduction littéraire que la tienne parce que oui, c'était aride... :/

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture et encore des livres... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

~ Archives ~

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -