29 janvier 2018 1 29 /01 /janvier /2018 18:04

Il y a des livres qui méritent d'être davantage connus. Demain sans toi en fait incontestablement partie.

J'ai eu la chance que les éditions Grasset me proposent de le découvrir dans le cadre d'un partenariat, il y a quelques temps. "Treize chapitres qui se lisent comme autant de nouvelles", ça avait piqué ma curiosité, j'avais envie d'en savoir plus. Il m'a fallu (trop) de temps pour le commencer, tant les obligations semblaient s'accumuler les unes aux autres (notamment pour la bibliothèque) mais quand décembre est arrivé, j'ai enfin pu m'y plonger.

Et là, ce n'était pas tout à fait ce à quoi je m'attendais. Je ne sais pas pourquoi, en lisant le résumé, j'ai pensé qu'il s'agissait d'un polar.

En fait, c'est de la littérature américaine.

Littérature, parce que c'est merveilleusement écrit et construit. Chaque chapitre est une pièce de puzzle qui vient s'assembler aux autres, et l'histoire apparaît comme dans un kaléidoscope. On passe d'un personnage à l'autre, tous sont liés - pas comme dans une saga familiale où on suivrait les personnages sur plusieurs générations, plutôt comme dans la vraie vie où les destins se croisent, parfois parce qu'on est de la même famille, parfois parce que l'on habite dans le même quartier, et parfois juste par hasard, et on serait sorti une minute plus tôt ou plus tard, ça ne serait pas arrivé.

Américaine, parce qu'il nous plonge en plein cœur des États-Unis, mais pas ceux des success stories et de l'american dream. Plutôt ceux des banlieues désenchantées, où l'espoir meurt tout doucement, ou des quartiers déshérités où les dés sont pipés dès le départ. Une Amérique où les solitudes se croisent sans jamais se rencontrer tandis qu'inexorablement, les scarabées dévorent le tronc des arbres...

C'est brillant, noir, désespéré et ça se déguste par petite touche, un chapitre après l'autre. Pour découvrir comment tout (et tous) se lie(nt) et comment tout cela, à la fin, prend sens. Pas vraiment le livre à lire un soir de blues, c'est sûr. Pourtant, je l'ai adoré, et c'est clairement un livre que j'aurais envie de conseiller. Peut-être pas à une amie en quête de quelque chose de léger et de chasse-souci. Mais à une amie amatrice de littérature (et pas dépressive), sans aucun doute !

... et j'avoue que je serais très curieuse de connaître votre impression sur ce titre. ;)

Partager cet article

Repost0

commentaires

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture et encore des livres... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

~ Archives ~

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -