7 janvier 2018 7 07 /01 /janvier /2018 20:46

C'est un livre merveilleux. Fantastique.

Voilà, vous savez tout.

Bon, je vais  peut-être vous en dire un peu plus, quand même ?

Les fiancés de l'hiver - Christelle Dabos

Depuis le temps que j'entends parler de ce livre... Depuis sa sortie, puis au fil des sorties des tomes suivants. Sur les blogs, où il figurait dans les coups de cœur de mes blogueuses préférées. Sur Babelio, où il figure dans les sélections "votre plus belle découverte grâce à Babelio" et "Fantasy : votre livre préféré". A la librairie, où un petit carton sur la couverture indiquait un coup de cœur du libraire. Au barbecue avec des collègues de mon mari, où une fan de lecture m'a expliqué que "si j'aimais lire, il fallait absolument que je lise ce livre". A la bibliothèque, où l'une de mes collègues me disait "je viens de lire un livre super bien écrit, vraiment original, je ne sais pas si tu connais, c'est La passe-miroir de Christelle Dabos."

Oh que oui, je connaissais, ça faisait six mois que je l'avais réservé et que je l'attendais. Et là, les trois tomes sont arrivés d'un coup, je suis partie avec le tome 1 sous le bras (tout usé, et déjà réparé, d'avoir été tant lu) et bien trop peu de temps à consacrer à la lecture.

Nouveaux échos de ma collègue : elle avait lu les deux tomes suivants et vraiment, il y avait un défaut... le quatrième tome n'était pas encore sorti.

A ce moment-là, je savais que c'était un roman jeunesse, de fantasy, que la couverture était hyper jolie et que l'héroïne était une fille... et c'est à peu près tout. J'aime bien garder la surprise quand j'entre dans un livre et j'avais "esquivé" tout ce qui concernait l'intrigue.

Je me suis enfin plongée dedans pendant les vacances et... tout ce qu'on m'a dit de ce livre est vrai. Que l'univers est riche, à la fois cohérent et hyper original. Que c'est très bien écrit. Que les personnages sont attachants et complexes. Qu'il réussit à ne pas être simpliste tout en restant résolument dans un univers jeunesse - et donc à s'adresser aussi bien aux jeunes ados qu'aux adultes. Qu'il est impossible de décrocher quand on est entré dedans. Qu'on ne croirait jamais qu'il est aussi gros quand on arrive (trop vite) à la fin.

Les fiancés de l'hiver - Christelle Dabos

Vous voulez connaître l'histoire, vraiment ?

Je peux vous raconter comme je l'ai fait à ma miss. "Ça se passe dans un monde imaginaire, où les gens ont des pouvoirs magiques. L'héroïne, Ophélie, est une jeune femme effacée et maladroite mais elle possède deux talents rares. Elle peut lire comme personne les objets en les touchant et découvrir des choses sur leurs propriétaires. Et elle peut traverser les miroirs pour se rendre d'un endroit à un autre. Un jour, on lui annonce que celles qui dirigent son monde ont décidé qu'elle épouserait un homme dont on ne lui dit pas le nom et avec qui elle doit partir vivre au Pôle, une région dont tout le monde parle avec effroi..."

Notre petite Ophélie, avec son écharpe et ses lunettes, va faire preuve d'une volonté et d'un courage que personne ne lui soupçonne. Et découvrir un monde plus lisse mais plus dangereux qu'elle ne l'aurait imaginé. Et ce serait tellement tellement dommage que vous ne découvriez pas par vous même ce monde extraordinaire et ces personnages merveilleux...

Donc chhhhhut... Cette fois, je n'en dirai pas plus...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie 08/01/2018 12:39

Ahh, tu sais trouver les mots! :-)
Dans un tout autre registre, j'ai re-commencé L'ordre du jour.
J'ai été très irritée au tout début par le ton employé. C'est d'une arrogance! Je m'attendais à un récit dépassionné, ce qui n'est pas le cas. C'est presque pédant. C'est plus qu'un réquisitoire à charge! J'y ai ressenti une haine viscérale du monde de l industrie dans sa globalité. Je regrette ce part pris, qui ne peut, à mon avis, que desservir l'objectivité du récit. Mais, il me faut attendre pour donner un avis moins "épidermique".
J'ai maintenant abordé la deuxième partie. Pour l'instant, c'est différent et j'avance avec intérêt. :-)
C'est que l'auteur est un remarquable conteur. L'ambiance est presque palpable, d'où ma réaction lors de la lecture des premières pages.;-)
À suivre donc!

anne(tte) 11/01/2018 08:20

Effectivement, "L'ordre du jour" est dans un tout autre registre ! ;) C'est drôle, je n'ai pas eu cette impression de haine du monde de l'industrie à la lecture... je crois que j'ai tellement associé ces personnages à la collaboration (même si ce sont des allemands, tu vois ce que je veux dire ?) que je n'ai pas eu l'impression qu'ils représentaient le monde de l'industrie en général... j'espère qu'il y a quand même eu des dirigeants d'entreprise qui avaient plus d'éthique - forcément, n'est-ce pas ?
Quand je pense à cette époque, je me dis que les événements ont été une sorte de "révélateur" de ce en quoi les personnes croyaient et ce pour quoi ils étaient prêts à se battre. Je sais que les choix n'étaient pas faciles (je me souviens d'en avoir parlé avec mon grand-père, une discussion très émouvante des dizaines d'années après...).
Belle lecture, tu me diras quand tu auras fini ?

Charlotte 07/01/2018 21:27

Oh je suis contente que toi aussi tu l'aies adoré ! Moi aussi c'est l'un de mes livres préférés :)

anne(tte) 08/01/2018 07:50

Quand je parlais de mes blogueuses préférées qui l'avaient aimé, je pensais à toi. ;)
Honnêtement, j'en attendais beaucoup... et pourtant, il a dépassé toutes mes espérances. Merci à toi d'avoir été l'une des "passeuses" qui me l'a fait découvrir ! :)

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture et encore des livres... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

~ Archives ~

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -