26 décembre 2017 2 26 /12 /décembre /2017 16:01

Début du XIème siècle. Les moines noirs, les bénédictins, sont installés au mont. Leur grand projet est d'élever un sanctuaire digne de l'ange, au sommet de la montagne, à la place de l'ancienne église carolingienne. Frère Roman, jeune moine qui a suivi l'enseignement du plus grand maître d'œuvre de son temps, doit diriger le chantier.

Début du XXIème siècle. Johanna, jeune archéologue qui ne vit que pour les vieilles pierres, fait des fouilles à l'abbaye de Cluny quand son amant l'emmène en week-end à Saint Michel.

Deux histoires qui commencent en parallèle et dont on comprend instantanément qu'elles sont liées et que l'une va rejoindre l'autre, inexorablement, tandis que de sombres secrets sont révélés...

La promesse de l'ange, c'est LE roman du Mont Saint Michel. Sa figure est présente partout. L'histoire nous plonge dans sa construction, incroyable exploit de bâtisseurs, et comme dans la vie d'aujourd'hui sur le rocher, où se archéologues, conservateurs, moniales et natifs, et où passent, en masse, les touristes. Mais, au delà de l'époque des deux récits, c'est toute l'histoire du mont que nous traversons : les anciennes légendes celtes toujours présentes, le conflit entre normands (vikings) et bretons, les destructions par les révolutionnaires, les bombardements de la guerre... Un roman infiniment érudit, riche en rebondissements, parfois un peu difficile à suivre en version audio (eh oui, en version papier, on peut revenir quelques pages en arrière... en audio aussi, d'ailleurs, et je l'ai fait plusieurs fois !).

Tous les ingrédients étaient réunis et je m'y suis laissée prendre avec bonheur, l'esprit hanté par le Mont Saint Michel. Et puis, vers le milieu du livre, je ne sais pas ce qui s'est passé, quelque chose n'a pas fonctionné. Je me suis soudain retrouvée en dehors de l'histoire, ne comprenant plus pourquoi la quête de Johanna était si essentielle, la regardant chercher au lieu de chercher avec elle. J'ai continué jusqu'à la fin, parce que j'avais tout de même envie de savoir, mais sans retrouver le charme du début.

Ce n'était pas à cause la version audio, pourtant - la voix de Caroline Breton ne m'a peut-être pas autant séduite que celle de Bernard Métraux mais son interprétation est plus que correcte.

Le fait d'avoir deviné certaines révélations de l'histoire très à l'avance ? Dans les romans de Camilla Läckberg, ça me le fait presque à chaque fois et je les écoute pourtant avec plaisir.

Le personnage de Johanna, auquel je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher ? Même pas sûr...

Force est de reconnaître que c'est un bon thriller historique (primé, d'ailleurs). Alors quoi ? Mystère...

En fait, il m'était arrivé la même chose avec Les royaumes du nord - là, il y avait d'autres choses qui m'avaient déplu - et vous me direz que La promesse de l'ange est donc plutôt en bonne compagnie ! Que dire, à part que des fois, ça arrive ? Et que je suis malgré tout très contente d'avoir découvert ce titre, qui m'a fait voyager à travers les époques et le Mont Saint Michel, même si je me suis brouillée en cours de route avec son héroïne (!).

J'ai eu la chance de découvrir ce livre dans le cadre d'un partenariat avec Audible (où j'achète mes livres audio depuis... je préfère ne pas compter combien d'années, 10 ans ? 11 ans ?). Comme d'habitude, je donne mon avis comme si je l'avais acheté - là, au moins, ça vous permet de voir que ce n'est pas le coup de cœur à chaque fois, parce que les précédents étaient un peu tiercé gagnant il faut dire. ;) Et là, je suis en pleine écoute de Outlander et... c'est juste du bonheur à écouter ! :P

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie 27/12/2017 22:20

Je l'ai lu. Enfin, j'en suis pratiquement sûre, mais pas tout à fait... parce que je ne m'en souviens plus... Cluny, ça me rappelle quelque chose, mais c'est très vague...
Donc, une chose de sûr, ce n'était pas un coup de coeur ;-)
J'en suis page 12 de l'Ordre du jour, mais je n'ai pas avancé depuis quelques jours... Je crois que je vais reprendre tout depuis le début l'année prochaine! Dans pas trop longtemps donc! ;-)

anne(tte) 28/12/2017 17:57

Ça m'arrive souvent aussi d'oublier les détails d'un livre, surtout si ça fait longtemps. Il me reste une impression générale, si j'ai aimé ou pas, l'atmosphère... et je peux le relire avec plaisir une deuxième fois. ;)
Et avec L'ordre du jour, tu vas bien commencer 2018 alors !

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture et encore des livres... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

~ Archives ~

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -