16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 09:35

Par où commencer ? Voilà trois fois que je réécris cet article et j'arrive toujours à la même conclusion : il faut que je commence par ce que ce livre n'est pas.

C'est que je l'avais abordé avec une idée fausse. Mettant ensemble le peu que je savais de l'auteur (j'avais lu le début de 99F il y a des années) et le quatrième de couverture (qui parlait de l'histoire d'amour entre Salinger et une adolescente), je m'imaginais un texte un peu cru, provocateur, un de ces livres qui jouent à vous mettre mal à l'aise en s'attardant sur les aspects les plus sombres... J'avais tout faux.

Oh, Beigbeder lance bien quelques petites piques par ci par là, allusions à tel ou tel personnage célèbre (qui m'échappe le plus souvent) ou description un peu complaisante de ses défauts, cultivant son côté "sale gosse". Mais avec le charme de la voix d'Edouard Baer, ça passe tout seul. Et puis ce n'est vraiment pas l'essentiel, dans ce roman. C'est même tout à fait anecdotique (et sans mes a priori de départ, je n'y aurais même pas prêté attention).

En fait... c'est une très belle histoire d'amour.

Oona est très jeune au début du livre, mais c'est déjà une jeune femme : elle vit le plus souvent chez une amie, sort tous les soirs dans les bars branchés où elle fait la pluie et le beau temps, elle a l'habitude que les hommes soient fascinés par sa beauté et son nom célèbre (son père est l'un des plus grands dramaturges américains de son époque). Salinger est un grand jeune homme timide qui rêve de devenir écrivain. Deux jeunes gens qui se rencontrent en 1940, qui tombent amoureux. Surtout lui. Et tout est là, déjà, dans ce "surtout lui".

Les histoires d'amour ne sont jamais simples, sans doute, et l'histoire entre une jeune fille faussement superficielle et un jeune ambitieux qui place la littérature au dessus de tout ne pouvait pas l'être, surtout en 1940, quand Hitler envahit l'Europe tandis que la jeunesse dorée fait la fête au Stork Club de New York. Beigbeder en fait un vrai roman, très bien construit, il a beaucoup de tendresse pour ses personnages, nous fait revivre la légèreté des soirées au champagne comme le chaos des combats du débarquement. Pour faire découvrir, réinventer peut-être, deux destins exceptionnels.

J'ai écouté ce livre sans rien savoir ou presque de la vie d'Oona et Salinger, surprise de chaque rebondissement, comme dans un ouvrage de fiction. Et je crois que c'est ce qu'aurait voulu l'auteur. Deux personnes réelles qui deviennent de vrais personnages de fiction. Et comme dans tous les bons romans, on finit par les connaître comme des personnes. Je ne sais pas si ce livre est fidèle à la réalité mais finalement, est-ce que c'est important ? (là dessus, je vous renvoie au premier chapitre, mais ce serait tellement dommage de vous le raconter)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 18/07/2017 10:40

Que dire de plus que Lili ? :-)
Et puis, New-York en 1943, j'en ai quelques rares photos et surtout les souvenirs de mon père. Il avait lui aussi 20 ans.
Il n'était certes vraiment pas du même milieu! ;-)
Mais, son regard de jeune étranger à une époque si troublée, a été d'autant plus attentif. Je l'entends encore m'en parler. J'ai découvert cette ville et ses habitants à travers ses yeux.
Tout pour me donner envie de me plonger dans ce livre.
Ma liste s'allonge désespérément! :-)

anne(tte) 18/07/2017 17:02

New-York à travers les yeux de ton père, j'imagine combien cela a dû te donner envie de la découvrir... C'est drôle, mes parents ont vécu aux États-Unis aussi, à Los Angeles, j'ai grandi avec les séances de diapo des États-Unis (avec le projecteur qui fait du bruit et le grand écran, tu vois ce que je veux dire ?).
J'espère que ce livre te plaira autant qu'à moi ! D'ailleurs, si tu lis l'anglais, je te conseille vraiment Catcher in the Rhye en VO. C'est l'un de mes livres préférés, je suis toujours émue quand j'y repense, je l'avais découvert grâce à un super prof d'anglais et tu vois, des années plus tard, je l'ai toujours précieusement dans ma bibliothèque et je le relis de temps en temps. ;)

Lili 17/07/2017 11:04

Tu me donnes envie! Je vais le noter sur ma longue liste.

anne(tte) 18/07/2017 16:59

Super ! Tu me diras ce que tu en as pensé si tu le lis ? Et pour la longue liste... je n'ose pas te parler de la mienne. ;)

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -