26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 10:32

Sven, c'est un gros pull hyper doux, tricoté avec des ÉNORMES aiguilles. C'est aussi la preuve que, comme on dit, "il y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis" - ou que "souvent, tricoteuse pressée prend de mauvaises décisions".

Reprenons du début : pour présenter Sven, voilà son petit portrait.

 

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

Bon, il ne sait pas se tenir sur un cintre.

Heureusement, porté, c'est nettement mieux, n'est-ce pas ?

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

Pourquoi est-ce que je vous parlais de métamorphose et de changer d'avis ? Parce que l'an dernier, il ressemblait à ça.

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

Oh, une toute petite différence, mais de taille. Vous l'avez repérée ?

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

Le col, bien sûr... Mais reprenons au début de l'histoire.

En décembre 2015, Aurélie Texier (la fameuse Poule à Petits Pas) publiait un modèle "mix entre le pull et le poncho", Gros coup de cœur de ma part : ce pull-poncho avait l'air tellement douillet et confortable et je m'imaginais déjà dedans, bien au chaud (dans ma maison aux éternels problèmes de chauffage). Côté laine, j'ai commencé à farfouiller un peu et j'ai fini par jouer la sécurité en prenant la même laine que celle du modèle : la Andes, de Drops. Les gros-énormes fils, c'est toujours hyper cher, et celle-ci est à la fois en pur alpaga (tellement doux, l'alapaga) et à un prix tout à fait raisonnable. Pour la couleur, au départ, j'aurais voulu du noir, comme sur le modèle. Est-ce un hasard si la couleur noire était épuisée partout juste après la sortie du modèle ? Je me suis donc lancée dans un brainstorming intense, j'ai pesé le pour et le contre (je suis capable de cogiter 15 jours sur ce genre de décisions géostratégiques) et j'ai fini par choisir une couleur "bleu jean".

C'était parti...

Un petit échantillon plus tard, je me suis rendue compte qu'il me fallait le tricoter non pas en 9 mais en 10. Wouaw, du 10... Quelle impression étrange de tricoter avec des aiguilles de 1cm de diamètre... Cette première expérience ne m'a pas découragée mais bizarrement, je n'ai pas eu l'impression de voir le modèle avancer si vite non plus (?).

La construction m'a un peu étonnée : à plat, le devant en trois morceaux (un pour les torsades et un pour chaque côté en point mousse). Moi qui pensais que la Poule détestait assembler les morceaux de pull (!). Pour l'assemblage, d'ailleurs, je me suis beaucoup appliquée : ces bandes de point mousse de part et d'autre des torsades, ça faisait de jolies lignes horizontales et si j'avais un décalage, on risquait de ne voir que ça. J'ai donc utilisé une petite astuce : j'ai placé des repères tous les N rangs (c'était l'an dernier, je sais plus trop, tous les 5 ?) et j'ai bien veillé à ce que ça reste aligné au fur et à mesure que j'assemblais (si j'avais fait des photos, ça serait plus clair, mais si vous voulez, je vous ferai un petit dessin, demandez-moi juste ;) ).

Puis j'ai relevé les mailles du col et, voyant dans le modèle qu'on pouvait faire une version col rond (et pressée de finir mon pull vu qu'on était déjà en mars), j'ai opté pour le col rond. Voici donc où en était Sven enfin fini, fin mars.

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

(les cheveux ont poussé depuis :P)

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)
Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

Évidemment, il faisait trop chaud pour porter un énorme maxi-pull à ce moment-là (même chez moi). Oui, parce qu'enfilé, je vous garantis qu'il est très très TRÈS chaud. Je me suis dit que ce n'était pas grave, je n'aurais qu'à le ressortir l'hiver prochain, voire à l'automne à la place d'un manteau le matin pour accompagner les enfants à l'école.

Sauf que... vous avez peut-être deviné le problème ? Un gros pull hyper chaud, ça se porte quand il fait bien froid, donc il faut quelque chose autour du cou. D'où une seconde phase de cogitations intenses : que mettre autour du cou avec Sven ? Une écharpe ? Oui, mais ce serait dommage de cacher les torsades. Et puis, à l'intérieur... Un snood ? Mais quel genre de snood, fallait-il en tricoter un avec mes restes de laine, un genre de col amovible que j'aurais pu ajouter au pull ? ...

Et là, l'évidence s'est imposée à moi : la solution, c'était le col roulé, point barre.

Trop tard...

Quoique ?

Je me souvenais qu'Hélène Magnusson avait montré une technique de "chirurgie tricot". Il ne me restait qu'à essayer. Juste avant Noël, j'ai donc pris mon courage à deux mains, piqué mon énorme aiguille 10 dans les mailles du col pour les reprendre, coupé le col au dessus, détricoté deux rangs histoire de vérifier que mes mailles étaient toutes bien mises sur mon aiguille, puis j'ai tout simplement tricoté mon col roulé et rabattu toutes mes mailles sur l'endroit.

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

Ta-dam ! Un col roulé.

(si j'avais su que ce serait si simple, je l'aurais fait avant).

Mon pull était prêt juste à temps pour notre voyage dans le Nord (le seul, l'unique, avec un grand N, le 59 ;) ). J'admets qu'il prenait beaucoup de place dans le sac mais bien au chaud dans mon pull, j'ai même pu un peu frimer auprès de la famille de mon mari. :P Des grosses mailles, des torsades, j'étais pile dans la tendance. Et puis, il y a aussi les fentes de chaque côté avec l'arrondi, je ne sais pas si c'est tendance mais j'aime bien. :)

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)
Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

Le pull idéal pour cocooner à la maison. Et en ce moment, il fait un temps à cocooner à la maison, il y en a deux qui ne diront pas le contraire.

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)
Sven ou la métamorphose du pull (tricot)
Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

La petite demoiselle de la deuxième photo a un peu trop tendance à vouloir faire la sieste dessus ; doux et moelleux, ça a l'air de lui convenir (mais je tiens à mon pull alors je surveille).

Sven ou la métamorphose du pull (tricot)

On verra comment il évolue à l'usage. La laine bouloche pas mal, je trouve... Vous avez déjà tricoté la Andes de Drops ? Ça donne quoi, dans le temps ? Je me pose d'autant plus la question que ma mistinguette louche sur mon pull. Je vais peut-être ressortir mes maxi aiguilles ? :P

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Tricot
commenter cet article

commentaires

tic@ 06/02/2017 14:05

tu as raison d'avoir changé d'avis (drôle de phrase!). Moi je suis dans les chaussettes, alors du n°10, je n'ose pas imaginer :D en tout cas, très chouette résultat! c'est certain que tu as dû apprécier!

Alix - A tire d'elle 27/01/2017 11:28

Trop joli ! Il a l'air d'une couette qu'on pourrait garder sur le dos toute la journée et je dirais pas non à ça !!
Merci pour le partage de la problématique du col roulé !!
Alix
https://a-tire-d-elle.blogspot.fr

anne(tte) 27/01/2017 17:35

Merci pour ton commentaire ! C'est vrai qu'il y a un petit côté "je reste lovée dans mon plaid toute la journée". ;)
Je viens de faire un petit tour sur ton blog : je ne sais pas si les commentaires fonctionnent (j'en ai laissé mais je le les vois pas ?) donc je te le remets ici : très chouettes articles !

Marie 26/01/2017 19:53

Un pull qui fait envie, mais des aiguilles n° 10..... Aïe!
Ça me fait vraiment trop mal aux mains. J'suis douillette. ;-)
Merci pour le tuto d'Hélène Magnusson. Ma belle-maman tricotait toujours en dernier les poignets et bas des pulls des enfants, me précisant à chaque fois que c'était pour "au cas où".
Oui, les fentes, ça ne peut être que tendance, parce que le pull que je suis en train de me tricoter en a. :-D
Ils sont bien jolis ces minous!
Cocoone bien avec ton joli pull! :-)

anne(tte) 27/01/2017 16:39

Aiguilles 10, je ne dirais pas que ça m'ait fait mal aux doigts ni rien... je me suis juste sentie assez maladroite avec ! Comme j'utilise des aiguilles circulaires, j'ai pris les pointes correspondantes donc les aiguilles étaient très grosses et très courtes (je devrais faire une photo pour montrer leur "look" :P ). Et il faut des aiguilles circulaires pour ce modèle, comme le col et les manches se tricotent en rond sans couture.
Pour les chats... ils étaient à côté de moi quand je photographiais le pull et je n'ai pas pu résister. ;)
Sinon, un pull à fente... hum... c'est un modèle que je connais ? (curieuse que je suis !).

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -