14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 22:36

On s'enfonce dans les jours sombres

Pour lesquels il n'y a pas de mots

Et pourtant

Dans l'obscurité

Quelques lettres qui s'assemblent

Prières

Compassion

Fraternité

Courage

Espoir

Et pour tous les autres jours qui viennent

Lumière

Je pense à Paris.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Oui, il n'y a pas de mots...
Des innocents sont morts. Paris est en deuil.
Nous le sommes avec eux.
La guerre est arrivée jusqu'à nous.
La réalité nous a rattrapés sous sa forme la plus douloureuse.
Pour les jours qui viennent, il va nous falloir la regarder en face et être courageux.
Retrouver la lumière.
Répondre

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture et encore des livres... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

~ Archives ~

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -