7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 08:09

C'est une sorte de marathon, de défi de persévérance, de défi tout court. Après un MOOC sur la fantasy qui a fait battre mon petit cœur de bibliothécaire (il sera réouvert en 2016 et... c'est du plaisir et de la découverte de bout en bout !), j'ai décidé de retenter de lire Le Seigneur des Anneaux.

Le Seigneur des Anneaux (le livre)

On ne se lance pas comme ça dans l'aventure et je m'étais déjà cassé les dents sur ce même livre lors de ma première tentative. J'avais les films trop en tête et j'espérais y retrouver ce qui m'y avait plu, oubliant au passage qu'il s'agit d'une adaptation, avec ses infidélités et ses interprétations.

Le Seigneur des Anneaux (le livre)

Eh oui, c'est un pavé, ce livre, surtout quand comme moi, on a la version intégrale en un seul tome (celle qui conjugue lecture et musculation).

Difficile de parler de ce monument du genre (à tous les sens du terme), référence absolue de la fantasy, livre fondateur et qui imprègne notre imaginaire à tous, même si on n'en a pas forcément conscience - si dans les histoires de magiciens, on trouve normal d'avoir des dragons, des orques et des elfes, c'est sans doute un peu de là que ça vient...

Faisons court : qu'est-ce que l'histoire est bien, et qu'est-ce que le texte est difficile à lire ! La faute à la traduction, sans doute, le traducteur ayant fait (je cite un des profs du MOOC) "des choix qui lui appartiennent". "Aride" est le premier mot qui me vient à l'esprit... Le plus important à savoir est donc ceci : une nouvelle traduction est en cours ; ami, lis la nouvelle traduction...

Le Seigneur des Anneaux (le livre)

On y rencontre donc des hobbits, des elfes, des magiciens, des orques, des trolls, des nains, des hommes courageux ou traitres, des personnages mystérieux, des arbres qui parlent... Un monde complet, très complet, immense, dans lequel il est facile de se perdre (une petite carte de la Terre du Milieu comme ici n'est pas superflue parfois). Ce monde, sa géographie, son histoire, les créatures qui y vivent, sont décrits avec détail... les sentiments des personnages beaucoup moins. Et pour certains bouts de l'histoire, on n'en a que des bribes (pour connaître l'histoire d'Aragorn et Arwen, il faut aller voir dans les annexes !).

Le Seigneur des Anneaux (le livre)

Mon édition a beaucoup de défauts, donc, mais elle comporte les illustrations d'Alan Lee, qui ont beaucoup contribué à la représentation que l'on peut se faire du monde de Tolkien... d'autant plus qu'il a été conseiller pour l'adaptation au cinéma de Peter Jackson. Adaptation que je suis en train de revoir, en essayant de ne pas être trop insupportable avec mes "c'est pas comme ça dans le livre"... enfin, disons que j'essaie vraiment, vous savez...

Effet secondaire du MOOC : j'ai décidé que cet été serait mon été "tricot et fantasy" : côté tricot comme côté lecture, j'ai des idées pour au moins trois étés. Et si mes lectures n'ont pas encore un goût de tricot, mes tricots en cours ont tous un petit côté de fantasy, me rappelant une histoire, un personnage... La magie va-t-elle envahir mon quotidien ?

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Mes lectures Fantasy
commenter cet article

commentaires

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -