13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 07:57

Après avoir lu Chroniques de Jérusalem, j'ai eu envie de découvrir Gaza 56, de Joe Sacco. Un auteur qui fait référence dans le domaine et une BD dont la sortie a eu un certain impact.

Si Joe Sacco est brièvement évoqué dans Chroniques de Jérusalem, les deux BD n'ont rien à voir : on est ici dans un tout autre registre, et cela apparaît dès la première planche.

Gaza 56

Joe Sacco est journaliste, et même journaliste de guerre dans le sens où il n'hésite pas à aller au coeur du conflit. Mais dans une démarche différente de celle de ses confrères, gentiment (ou pas ?) caricaturés au début du livre, je vous laisse regarder les premières pages - lui ne s'intéresse pas à l'actualité mais à une "note de bas de page", deux "incidents" survenus à Gaza en 1956. Il prend le temps d'étudier les documents, d'aller sur place, de rechercher les survivants et de confronter les témoignages. Gaza 56 mêle ainsi deux histoires : celle des événements de 56 et celle des affrontements d'aujourd'hui, auxquels Joe Sacco est inévitablement confronté pendant son enquête. De ces palestiniens qu'il rencontre, avec qui il discute, avec leur vision forcément biaisée ou incertaine des événements. C'est sûrement la force de cette BD, nous faire découvrir l'espace d'un instant à quoi ressemble le monde quand la guerre, c'est le quotidien, qu'on peut subir un tir de balles traçantes et rigoler comme si de rien n'était 5 minutes après, parce que ça arrive tellement souvent que ce n'est même plus quelque chose d'exceptionnel.

Moi qui ne connait pas particulièrement l'histoire de cette région, j'ai quand même réussi à suivre, même si j'avais l'impression de ne pas avoir tous les morceaux du puzzle parfois. Un peu comme ces témoins que Joe Sacco interrogent, finalement, qui lui parlent de cet oncle tué par les Israéliens en 56, et puis finalement non, c'était en 67, ça, et le frère... peut-être en 54 ? Une guerre, une guerre et encore une guerre... et des questions qui resteront sans réponse, malgré cet énorme travail d'enquête... qui atteint son objectif essentiel : ne pas laisser les victimes de 56 "en marge de l'histoire".

Une belle BD, donc... mais là, je vais peut-être reprendre une cure d'histoires de Noël, avec beaucoup beaucoup de bons sentiments dedans, parce que c'est un peu dur, tout ça...

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans BD
commenter cet article

commentaires

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

plumetis

Suivez-moi sur Hellocoton

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -