14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 09:05
Le kabbaliste de Prague

Une lecture de l'été dernier. Ça date un peu, donc... et ça date même plus que ça parce que je me souviens avoir acheté ce livre quand j'attendais mon petit bouchon (il y a plus de quatre ans). J'avais commencé... et pas accroché, du tout. Puis il s'était retrouvé dans un coin, un peu oublié.

Cet été, j'ai voulu retenter. J'ai bien fait ! Soyons clair : il ne faut pas se laisser décourager par le premier chapitre. Parce que, la première fois comme la seconde, je n'ai pas du tout aimé ce premier chapitre, pas du tout (et c'est ce qui m'avait arrêtée la première fois). Mais une fois ce lourd prologue passé, on entre enfin dans l'histoire... et quelle histoire !

A Prague, au 16ème siècle, des juifs érudits n'en finissent pas d'explorer les textes pour découvrir les secrets les plus cachés... les guerres de religion font rage et les juifs en sont victimes plus souvent qu'à leur tour. Des savants émettent des idées audacieuses sur une Terre qui serait ronde, des rois veulent asseoir leur pouvoir. Au milieu de ces événements, deux amis vont faire la promesse folle d'avoir chacun un enfant, un garçon et une fille, qui s'uniront une fois adulte, et s'y engager devant Dieu. Sacrilège ? Malgré un sombre pressentiment, le narrateur accepte d'être le témoin de cette promesse et de les accompagner dans des événements où il va se trouver bien plus lié qu'il ne le pensait...

Dès la couverture, le roman se pose comme l'histoire du Golem et de la Kabbale. Je ne connaissais que le nom de l'un comme de l'autre et j'avais peur d'être perdue. Mais non, c'est une histoire extraordinaire qui se déroule sous nos yeux, contée par un grand conteur... Une lecture évasion, dont la conclusion ressemble à celle d'un mythe.

En fait, tout est dans la couverture : si vous aimez l'ambiance de cette image, je pense que vous aimerez le livre. D'ailleurs, vous l'avez peut-être déjà lu ?

Partager cet article

Repost 0
Published by anne(tte) - dans Mes lectures
commenter cet article

commentaires

CELLI 10/11/2014 14:29

coucou Annette, alors, j'ai craqué (encore !) sur Amazon et j'ai acheté ce livre, je te dirai ce que j'en ai pensé (peut-être dans quelques mois le temps de tout lire !).
Je suis en train de lire un vrai concentré de bonheur et de bonne humeur : Les Suprêmes de Kelsey Moore : Nées dans les années 1950 dans l'Indiana où elle vivent toujours, Odette, Clarice et Barbara Jean sont des amies inséparables depuis plus de cinquante ans. Tous les dimanches après la messe, ces quinquagénaires afro-américaines déjeunent ensemble chez Big Earl là où elles allaient adolescentes. Et c'est depuis cette époque qu'elles sont appelées Les Suprêmes en référence au célèbre groupe des seventies.
Odette, Clarice et Barbara Jean sont différentes mais complices et soudées. Si elles ont partagé ensemble les bonheurs, elles se sont sont toujours soutenues dans les moments durs de l'existence et continent de le faire.

Je te dis à bientôt !

Sandrine

celli 13/11/2014 10:32

coucou,
désolée de te tenter hihihi !! Oui, j'ai lu "la couleur des sentiments" que j'ai adoré, donc sit tu l'as aimé tu aimeras aussi "les suprêmes" c'est vraiment chouette et bourré d'humour, on s'attache vraiment à ces femmes. Je l'ai emprunté à la bibliothèque aussi, j'espère que tu le trouveras...
Bises et bonne lecture(s) !!

anne(tte) 12/11/2014 14:39

Ton résumé me fait très très, mais alors très envie... je crois qu'ils l'ont à la médiathèque, il faut que je le trouve ! Tu as lu "La couleur des sentiments", d'ailleurs ?

~ Présentation ~

Le blog à histoires
: Des livres, du tricot, de la couture, de l'aquarelle, des dessins... Bienvenue chez moi !
Contact

~ ~ ~ ~

Abracadacraft, Des idées pour aujourd'hui et pour deux mains

 

~ Rechercher ~

~ En cours ~

Côté tricot...

Côté lecture...

 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -